planche du mois : l’arme redoutable d’oumtata, de marc sleen - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Acheter vos billets musée en ligne
FR | EN
accueil > votre visite > au programme > événements et rendez-vous > archives des rendez-vous de la Cité > archives 2014 des rendez-vous de la cité > planche du mois : l’arme redoutable d’oumtata, de marc sleen

m u s é e

planche du mois : l’arme redoutable d’oumtata, de marc sleen

en juin 2014 au musée de la bande dessinée

Chaque mois, le musée de la bande dessinée met à l’honneur une planche tirée de sa prestigieuse collection, l’occasion pour le visiteur de (re)découvrir une œuvre emblématique de l’histoire du 9ème art ou au contraire injustement méconnue. Ce mois-ci c’est une planche tirée d’une série belge néerlandophone culte en Flandres, Nero de Marc Sleen.

marc sleen

Considéré avec Willy Vandersteen, Jeff Nys et Bob de Moor comme l’un des pères fondateurs de la bande dessinée flamande, Marc Sleen (né Marcel Neels en 1922 à Gand) est aussi connu en Belgique néerlandophone qu’il est méconnu en France. Pourtant, son héros Nero (Néron en français) est incroyablement célèbre en Flandres où son auteur a publié 217 épisodes de ses aventures, une centaine seulement ayant été traduits en français.
Sleen avait d’abord imaginé, en 1947, les aventures d’un détective, Van Zwam, qui paraissait dans le journal De Nieuwe Gids. Comme il arrive parfois, le héros croisa un personnage secondaire qui lui vola bientôt la vedette. En l’occurrence Van Zwam rencontra un fou qui se prenait pour Néron (d’où son nom). Le fou fut bientôt guéri et devint le personnage central d’aventures qui oscillent entre humour et péripéties teintées de fantastique. Nero marque également un intérêt marqué pour la nature, reflétant la passion de son créateur pour la défense de la faune et la flore. Sleen est d’ailleurs connu en Flandre pour les nombreux programmes télévisés qu’il a consacrés à la défense des milieux naturels.
Dans la planche présentée à l’entrée du musée en ce mois de juin, on retrouve le goût de Sleen pour les animaux fantastiques. On reconnaît Nero à ses épais sourcils et aux deux longs cheveux plantés au sommet de son crâne. On remarque également Adhémar (le seul qui porte un couvre-chef). Ce gamin savant et astucieux est le fils de Nero.
Le bleu qui décore cette page est en fait une indication donnée par l’auteur à l’imprimeur des emplacements qui devront bénéficier de l’aplat d’une couleur d’accompagnement.
Marc Sleen a cessé de dessiner Nero en 1992, et la série a alors été reprise par Dirk Stallaert. Nero s’est définitivement arrêté dix ans plus tard, en 2002.

la planche du mois de juin 2014

L’Arme redoutable d’Oumtata de Marc Sleen
(collection du musée de la bande dessinée)
la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image
musée de la bande dessinée
quai de la Charente
Angoulême