le fils du yéti - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
FR | EN
accueil > nos ressources > sélections de la Cité > archives des sélections de la Cité > archives 2014 des sélections de la Cité > les livres coups de coeur 2014 de la Cité > le fils du yéti

le fils du yéti

de Didier Tronchet (Casterman)

Touchante quête d’identité, ce roman graphique est aussi une sorte de jeu de piste tragicomique, un registre dans lequel Didier Tronchet excelle.

Lorsqu’un incendie se déclare dans son immeuble, le personnage central, un trentenaire un peu perdu, se demande ce qu’il doit sauver d’essentiel et opte pour un sac entier de photos de famille. Ces photos l’amène à revisiter son passé et sa jeunesse, ses relations avec un père mort trop tôt et une mère plus propice à la culpabilisation qu’à l’affection. Échelonné sur une semaine, ce roman graphique resserré est une sorte de road-movie qui parcoure les chemins de la vie et du souvenir. Il est émaillé de nombreux signes que le personnage central - sans nom - recueille et tente d’analyser en même temps qu’il se psychanalyse. Que cachent les masques de la jovialité et de l’assurance ? Parmi ces signes, une lettre écrite par le père à la veille de sa mort, et que le fils ne trouve que trente ans plus tard. Le récit est placé sous le signe mystérieux des histoires de Tintin, laissant planer l’ombre mélancolique du Yéti. Un récit très touchant, que l’humour rend pudique et léger. Didier Tronchet transpose ici en bande dessinée son propre roman paru en 2011 chez Flammarion. (CT)

acheter le livre de Didier Tronchet : Le Fils du Yeti. Casterman (Ecritures) / 16€.