mille jours à saïgon avec marcelino truong - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Acheter vos billets musée en ligne
FR | EN
le restaurant la table à dessin est actuellement fermé pour travaux.
accueil > nos ressources > ressources documentaires > actualités de la bd > archives des actualités de la bande dessinée > archives des actualités de la bande dessinée 2014 > archives des actualités de la bande dessinée - mars 2014 > mille jours à saïgon avec marcelino truong

projection-rencontre

mille jours à saïgon avec marcelino truong

jeudi 10 avril 2014 à 18h, médiathèque François-Mitterrand (Poitiers)

En 1961, Marcelino Truong a quatre ans lorsqu’il découvre Saïgon. Son père, diplomate vietnamien marié à une Française, est nommé à la tête de l’agence de presse sud-vietnamienne. Catholique, anticommuniste, c’est un proche du président Diêm qui dirige avec poigne la jeune république du Vietnam (le Sud-Vietnam), alliée aux États-Unis dans sa lutte contre la guérilla « rouge ». Cinquante ans plus tard, Marcelino Truong, devenu un illustrateur réputé, entreprend le récit de ses souvenirs d’enfance dans un roman graphique. En suivant son travail entre la France et le Vietnam, le documentaire de Marie-Christine Courtès, Mille jours à Saïgon , nous immerge dans les débuts de la guerre du Vietnam. La projection sera suivie d’une rencontre avec Marcelino Truong.

Mille jours à Saigon
2012 / documentaire 1 x 53’
écrit et réalisé par Marie-Christine Courtès
Une coproduction Vivement Lundi ! / TVR Rennes 35 Bretagne avec la participation de Tébéo et de Ty Télé en partenariat avec la Région Bretagne et le soutien du Centre National du Cinéma et de l’Image animée, de la Région Basse Normandie, de la Procirep - société des producteurs, de l’Angoa et de Denoël Graphic

Marcelino Truong
peintre, illustrateur et auteur, né d’un père vietnamien et d’une mère malouine, Marcelino Truong porte le nom d’une rue de Manille, la calle San Marcelino, où il est né en 1957. Une enfance voyageuse le conduit des Philippines aux Etats-Unis, puis de Saigon à Londres.
Parcours atypique. Autodidacte du dessin, diplômé de Sciences-Po Paris et agrégé d’anglais, il se lance dans la vie d’artiste en 1983. Depuis, on remarque souvent ses illustrations aux couleurs chaudes et lumineuses dans les rayons de littérature pour adultes ou pour la jeunesse (fiction ou documentaire).

En 2002, il signe texte et illustrations de l’album Fleur d’eau, aux Editions Gautier-Languereau, bientôt suivi de trois autres albums dans la même série racontant le Viêtnam d’autrefois. Le Viêtnam est toujours à l’honneur dans l’album La Carambole d’or, conte traditionnel vietnamien adapté par Yveline Feray et illustré par Marcelino Truong aux Editions Picquier Jeunesse.

Son dernier album jeunesse, Trois Samouraïs sans foi ni loi (Ed. Gautier-Languereau, 2008), nous conduit au Japon des samouraïs errants, escrimeurs sans maître ni logis.

On lui doit la conception graphique du film d’animation, Petit Wang (26 minutes, réalisateur Henri Heidsieck ), Prix du film TV au Festival d’Annecy en 2006.
Marcelino Truong est aussi l’auteur de nombreuses couvertures de livres aux Editions de l’Aube, Le Dilettante, Actes Sud, Plon, Kaïlash et Gallimard, ainsi que des jaquettes françaises et étrangères de romans et essais d’Eric-Emmanuel Schmitt chez Albin-Michel.

Ses illustrations apparaissent régulièrement dans la presse, dans les pages du quotidien Libération, dans les hebdos Marianne ou ELLE, ainsi que dans la revue XXI.

Renouant avec la BD, il a adapté le polar de James Lee Burke, Prisonniers du ciel, paru 2010 dans la collection Casterman/Rivages/Noir.

Son dernier projet important est le roman graphique en BD dans lequel il raconte son enfance à Saigon au début de la guerre américaine du Viêtnam : Une si jolie petite guerre - Saigon 1961-63, paru aux Editions Denoël Graphic en octobre 2012.
Quelques-unes des planches extraites d’Une si jolie petite guerre de Marcelino Truong seront présentées dans l’espace BD de la Médiathèque François-Mitterrand.

projection-rencontre

jeudi 10 avril 2014 à 18h
projection de Mille jours à Saïgon
documentaire de Marie-Christine Courtès (2012, 53 min.)
suivie d’une rencontre avec Marcelino Truong
Médiathèque François-Mitterrand
salle Jean-Richard-Bloch
4 rue de l’Université
Poitiers