san mao, le petit vagabond - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > nos ressources > sélections de la Cité > archives des sélections de la Cité > archives 2014 des sélections de la Cité > les livres coups de coeur 2014 de la Cité > san mao, le petit vagabond

san mao, le petit vagabond

de Zhang Leping (éditions Fei)

Au moment même où, en Belgique, Hergé crée Tintin, Zhang Leping crée à Shangaï San Mao le petit vagabond, qui débute ainsi sa carrière le 28 juillet 1935 dans les pages du Cartoon Mornnig News.

Âgé d’une dizaine d’années environ, avec une grosse tête et un corps malingre, San Mao doit son nom aux trois cheveux (traduction littérale de San Mao) qui ornent son crâne chauve. Orphelin, il vit d’expédients. La vie, ou plutôt la survie dans la rue est rude, les situations cruelles ou injustes ne manquent pas.
Frère de nombreux garnements qui ont peuplé avec succès les pages des journaux aussi bien dans la vieille Europe qu’aux États-Unis, San Mao connaît plus de 200 aventures et un vaste succès populaire. La première adaptation cinématographique a lieu en 1949, et une exposition lui est consacrée la même année. C’est une période de consécration, qui se termine brutalement en 1966 lors de la Révolution Culturelle par l’arrestation de Zhang Leping. Nombre d’originaux seront alors détruits. Réhabilité en 1976, l’auteur continuera d’animer le personnage jusqu’en 1986. Il meurt en 1992.
Les histoires présentées dans cette édition datent des années 1946 à 1949. Sans texte, le dessin, à la fois simple et d’une grande vivacité, est à l’honneur. À partir d’une situation dramatique, Zhang Leping parvient à amuser, sur le mode du burlesque, à la manière d’un Chaplin. Outre un objet de curiosité, San Mao le petit vagabond est un personnage animé avec grand talent.
De présentation très soignée (conception graphique de Frédéric Poincelet), l’album est accompagné d’une présentation de l’œuvre et de son auteur signée Nicolas Finet. (CT)

Le petit San Mao, créé par Maître Zhang, est un personnage de bande dessinée d’une grande originalité, à la puissance poétique hors du commun, devenu un véritable classique. S’il reflète une période de l’histoire chinoise, il garde toujours sa fraîcheur, et par son sens du réalisme, une résonance forte avec l’univers contemporain. San Mao n’est plus un petit Chinois des rues d’une époque révolue, il reste aussi intemporel qu’universel. »
Wong Kar Wai

acheter le livre San Mao, le petit vagabond, de Zhang Leping. Éditions Fei / 33 €.