ciné mardi : michel audiard, y’a pas que de la pomme ! - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Acheter vos billets musée en ligne
FR | EN
accueil > votre visite > au programme > événements et rendez-vous > archives des rendez-vous de la Cité > archives 2014 des rendez-vous de la cité > ciné mardi : michel audiard, y’a pas que de la pomme !

ciné mardi : michel audiard, y’a pas que de la pomme !

mardi 25 mars 2014 à partir de 18h30, cinéma de la Cité

L’homme à l’honneur de ce nouveau ciné-mardi est le plus talentueux des dialoguistes français des années 50, 60 et 70. Un homme dont le verbe inventif en diable est toujours admiré et les répliques citées jusqu’à plus soif. Michel Audiard (1920-1985), scénariste, dialoguiste, réalisateur, emblème d’un cinéma français qui respirait le mot d’esprit, la saillie oratoire et l’humour noir, est le trait d’union entre les deux films proposés.

Un Singe en hiver, film d’Henri Verneuil sorti en 1962, éloge de la Dive Bouteille, jalonné de répliques d’anthologie, marque la rencontre de deux monstres sacrés du cinéma français, Gabin et Belmondo. Scénarisé par Michel Audiard et Claude Miller, Garde à vue est un huis-clos d’une force dramatique peu commune, interprété par des talents purs, et magnifié par les dialogues d’Audiard. En partenariat avec l’association Hidden Circle.

un singe en hiver

d’Henri Verneuil
France, 1962. 1h45

l’histoire
En juin 1944, Albert Quentin (Jean Gabin), ancien fusilier-marin en Chine, tient, avec sa femme Suzanne (Suzanne Flon), rencontrée à La Bourboule, l’hôtel Stella dans le village de Tigreville, sur la côte normande aux environs de Deauville.
Il se laisse souvent aller à trop boire, ce qui le porte à la nostalgie de son service militaire en Chine. Lors d’un bombardement en juin 1944, il promet à Suzanne de ne plus boire si l’hôtel échappe à la destruction ; promesse tenue.
Quinze ans plus tard, débarque Gabriel Fouquet (Jean-Paul Belmondo), publicitaire. Il boit pour effacer l’échec de sa vie sentimentale avec Claire qui vit à Madrid, « voyager » en Espagne et rêver de tauromachie. Il vient voir sa fille Marie pensionnaire à Tigreville. Les deux hommes, qui n’ont pas « le vin petit ni la cuite mesquine », vont connaître deux jours d’évasion grâce à l’ivresse.

garde à vue

de Claude Miller
France, 1981. 1h30

l’histoire
Le corps d’une fillette, tuée puis violée, a été retrouvé dans les dunes. Huit jours plus tôt, dans la même région, une autre fillette avait également été tuée et violée, apparemment par la même personne. Cherbourg, six semaines plus tard, le soir de la Saint Sylvestre. L’inspecteur Antoine Gallien (Lino Ventura), secondé par son adjoint Belmont (Guy Marchand), entend le notaire Martinaud (Michel Serrault), notable local. Martinaud connaissait bien l’une des fillettes, et un certain mystère plane sur sa vie privée. Un huis-clos oppressant et implacable commence…

un jeu quiz pour gagner des dvd

« Les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît. »
« Deux intellectuels assis vont moins loin qu’une brute qui marche. »
« Quand les types de 130 kilos disent certaines choses, ceux de 60 kilos les écoutent. »
« Si la connerie n’est pas remboursée par les assurance sociales, vous finirez sur la paille. »

Vous connaissez ces truculentes répliques de cinéma... Mais de quels films sont-elles extraites ? Aux spectateurs de ce « ciné mardi », le cinéma de la Cité proposera le soir même un quiz au principe simple et savoureux : des dialogues à écouter, des titres de longs-métrages à leur attribuer (entre plusieurs choix de réponses)... et des DVD à gagner ! Ouvert à tous, un jeu cinéphile et convivial, lors de cette grande soirée à ne pas manquer...

ciné mardi : michel audiard, y’a pas que de la pomme !

mardi 25 mars 2014
18h30 un singe en hiver de Henri Verneuil
21h00 garde à vue de Claude Miller
tarif unique 7€ pour la soirée
en partenariat avec Hidden Circle

cinéma de la Cité
vaisseau mœbius
60 avenue de Cognac
Angoulême