batman : killing joke - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > nos ressources > sélections de la Cité > archives des sélections de la Cité > archives 2014 des sélections de la Cité > les livres coups de coeur 2014 de la Cité > batman : killing joke

batman : killing joke

d’Alan Moore et Brian Bolland (Urban Comics)

Cette histoire cultissime, écrite par le non moins légendaire Alan Moore en 1988, est régulièrement citée comme l’une des meilleures sagas de Batman jamais écrites.

Si le scénariste a quasiment renié son récit peu de temps après sa parution, ce dernier reste un modèle de narration et de caractérisation des personnages. Le Joker est effrayant et complètement déjanté - le récit repose presque entièrement sur son personnage -, apportant son lot de dialogues inspirés et de situations mémorables (témoin la saisissante scène de fin). Brian Bolland dessine le tout, emphasant les expressions faciales et les nombreux détails, avec un brio inégalé à l’époque. Indispensable donc. (AC)

l’histoire
La pluie battante tombe sur Gotham. Attendu par le commissaire Jim Gordon, Batman se rend à l’asile d’Arkham, bien décidé à mettre les choses au point avec son vieil ennemi le Joker, las de jouer au jeu du chat et de la souris depuis tant d’années. Mais le justicier constate que celui qu’il est venu affronter n’est pas dans sa cellule, remplacé par un de ses sbires. Le criminel est en réalité dans les rues de Gotham, avec une obsession : l’acquisition d’un parc d’attractions désaffecté. Décidé également à kidnapper Gordon, il se rend à son domicile et tire sur Barbara, sa fille, puis neutralise Jim. Ce dernier se réveille alors attaché au beau milieu du parc d’attractions...

acheter le livre d’Alan Moore et Brian Bolland : Batman : Killing Joke. Urban Comics / 13€.