la bande dessinée fait sa révolution… métal hurlant - (à suivre) - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image 

familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > nos ressources > publications > publications de la Cité > la bande dessinée fait sa révolution… métal hurlant - (à suivre)

la bande dessinée fait sa révolution… métal hurlant - (à suivre)

sous la direction de Jean-Baptiste Barbier (FHEL)

Dans ce catalogue de l’exposition retraçant l’histoire des deux revues les plus innovatrices et importantes du milieu des années 1970 à la fin des années 1990, Jean-Pierre Dionnet et Benoit Peeters retracent respectivement l’histoire de chacune de ces deux titres mythiques. L’ouvrage comporte la reproduction de 300 originaux, ainsi que des entretiens de François Schuiten, Philippe Druillet, Philippe Manoeuvre, François Bourgeon, Enki Bilal, Frank Margerin, Nicolas de Crécy, André Juillard, José Munoz... La charte graphique du catalogue est réalisée par Etienne Robial.

La bande dessinée fut longtemps une affaire de presse. Un quotidien comme France-Soir, des publications comme Tintin, Spirou et Vaillant, ou Le Journal de Mickey, ont été pendant des décennies ses premiers vecteurs de diffusion en France et en Belgique.
Dans les années soixante, Pilote a progressivement ouvert le lectorat à un public d’adultes et permis aux auteurs de se lancer dans des projets de plus en plus audacieux.
Au milieu des années soixante-dix, deux revues ont particulièrement contribué à renouveler les codes graphiques de la bande dessinée, en publiant aussi des scénarios plus subversifs ou plus en phase avec l’actualité sociale, politique et culturelle. Il s’agit de Métal Hurlant (1975-1987) et (À suivre) (1978-1997).
Sur une idée de Michel-Édouard Leclerc et de Jean-Baptiste Barbier, commissaire artistique, le Fonds Hélène et Édouard Leclerc a donné la parole aux principaux acteurs de cette aventure éditoriale dans laquelle se sont pleinement révélés Mœbius,
Tardi, Comès, Muñoz, Druillet, Bilal, Pratt, Schuiten…
Le livre et l’exposition présentée d’abord aux Capucins de Landerneau, puis à la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image d’Angoulême ont bénéficié d’importantes contributions des artistes eux-mêmes, ainsi que de Jean-Pierre Dionnet, cofondateur de Métal Hurlant, et de personnalités bien au fait de cette révolution, Benoît Peeters, Étienne Robial et Philippe Manœuvre.

En partenariat avec la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image

acheter le livre dirigé par Jean-Baptiste Barbier : la bande dessinée fait sa révolution… Métal Hurlant - (À suivre). Édition du Fonds Hélène et Édouard Leclerc, 304p. / 45€.