la porte du paradis - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Acheter vos billets musée en ligne
FR | EN
le restaurant la table à dessin est actuellement fermé pour travaux.
accueil > nos ressources > sélections de la Cité > archives des sélections de la Cité > archives 2013 des sélections de la Cité > les vidéos coups de cœur 2013 de la Cité > la porte du paradis

la porte du paradis

film de Michael Cimino (Carlotta)

Redécouvert l’an dernier au cinéma de la Cité dans sa pleine et juste version, le chef-d’œuvre maudit de Michael Cimino arrive enfin en DVD, blu-ray et un impressionnant coffret prestige.

En 1870, une nouvelle promotion de Harvard célèbre avec faste et panache la promesse d’un avenir radieux. Vingt ans plus tard dans le Wyoming, les chemins de deux de ses meneurs se croisent à nouveau. Désormais shérif du comté de Johnson, James Averill voit son autorité contestée par l’association des éleveurs de bétail, dont fait partie son ancien ami Billy, devenu un homme cynique et lâche. L’association stigmatise les immigrants européens venus en nombre s’installer sur ces terres vierges. Appuyés en secret par le gouvernement fédéral, les éleveurs ont établi une liste noire d’immigrants à abattre pour l’exemple. Esseulé, le shérif Averill se dresse contre ce massacre programmé, mettant en danger sa propre vie ainsi que celle de la femme qu’il aime, une prostituée étrangère nommée Ella…

Demeuré longtemps en mémoires comme le plus grand échec commercial de l’histoire du cinéma (causant la faillite de l’illustre firme United Artists), La Porte du Paradis n’avait en réalité jamais été vu dans la version conforme à la volonté de son réalisateur (216 minutes, contre 149 pour le montage initialement sorti en salles). Rendant enfin justice au film dans son intégrité, sa ressortie en salles l’an dernier, puis aujourd’hui en DVD et blu-ray aux exigeants critères techniques, révèlent un incontestable chef-d’œuvre à plus d’un titre. Western ne ressemblant à aucun autre, héritier utopiste d’un Visconti ou d’un Brecht qu’eût recrutés en 1980 un universel combat contre le racisme et les inégalités sociales, ce brûlot anticapitaliste ne pouvait que rebuter les tenants et consommateurs les plus dociles de « l’usine à rêves » sous son visage le plus cynique.

Près de trente-cinq ans plus tard, le propos n’a nullement vieilli, et cette fresque sauvage et étourdissante, servie par un casting parfait, s’avère en outre une grande leçon esthétique à l’heure où les gimmicks numériques transforment Hollywood en drive-in aseptisé sans nulle saveur d’antan. Difficilement dispensable, le magnifique coffret prestige propose, outre divers et passionnants bonus, le CD de la bande originale, trois livrets (l’original de la première du film, un portfolio de photos de plateau, un essai de Jean-Baptiste Thoret et de nombreuses archives) et enfin la Bible du tournage, reproduction du script personnel de 288 pages de Michael Cimino avec annotations et dessins. (GCo)

acheter le DVD de La Porte du Paradis

acheter le Blu-ray de La Porte du Paradis

acheter le coffret prestige DVD + blu-ray de La Porte du Paradis