fonds alain saint-ogan - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > nos ressources > collections > collection de la bibliothèque > fonds patrimonial imprimés > fonds alain saint-ogan

fonds alain saint-ogan

Alain Marie Joseph Paul Louis Fernand Lefebvre Saint-Ogan dit Alain Saint-Ogan, créateur de Zig et Puce

La Bibliothèque de la Cité conserve un important fonds d’imprimés, albums et périodiques auxquels a participé Alain Saint-Ogan et notamment 82 cahiers manuscrits, constituant le "press-book" du créateur de Zig et Puce.

fonds alain saint-ogan

Alain Marie Joseph Paul Louis Fernand Lefebvre Saint-Ogan dit Alain Saint-Ogan (France) : Né à Colombes, le 7 août 1895, mort à Paris le 22 juin 1974.

biographie rapide

Saint-Ogan témoigne dès son plus jeune âge d’une vocation d’homme de presse en créant, à 12 ans, « La Revue des deux mondes » qui lui vaut d’être reconnu comme « le plus jeune rédacteur en chef du monde ». Après un passage aux Arts Décoratifs, et parallèlement à sa production de dessins humoristiques, il crée Zig et Puce en 1925 pour « Le Dimanche Illustré », le supplément pour la jeunesse du quotidien « Excelsior ». Le considérable succès de ces deux personnages permet au « ballon », dont l’auteur fait un usage exclusif de s’imposer enfin à la BD française. Saint-Ogan crée encore beaucoup d’autres séries dont Prosper l’ours en 1933, et Monsieur Poche en 1934 qui sont édités en albums par Hachette. Rédacteur en chef de « Cadet-Revue  » (1933-1939) puis de « Benjamin  », Saint-Ogan se produit beaucoup, après guerre, dans les programmes radiophoniques pour enfants (La Vache qui rit au paradis des Animaux). En raison de son caractère innovant l’œuvre abondante de Saint-Ogan a profondément marqué l’évolution plastique et thématique de la bande dessinée : nombreux sont les dessinateurs, qui reconnaitront leur dette à l’égard de Saint-Ogan. Hergé le créateur de Tintin en fait son pygmalion et Greg, l’auteur d’Achille Talon le tiendra toujours comme un maitre indépassable. Il a signé un ouvrage autobiographique (Je me souviens de Zig et Puce et de quelques autres) et a été le président d’honneur du premier festival de la bande dessinée d’Angoulême, en 1974, l’année de sa mort.

typologie du fonds

Le fonds Alain Saint-Ogan conservé à la Bibliothèque de la Cité comprend des albums, des planches originales mais aussi un ensemble exceptionnel constitué de 82 cahiers manuscrits tenus continûment entre 1905 et 1972 par Alain Saint-Ogan. Ses nombreuses contributions à la presse illustrée pour la jeunesse ainsi que sa copieuse correspondance avec les principaux éditeurs et auteurs qui ont jalonné sa longue carrière, scrupuleusement consignées dans ses cahiers, apportent un éclairage inestimable sur le travail de ce pionnier de la bande dessinée moderne et constituent un témoignage sans équivalent sur la vie de la presse et de l’édition de bande dessinée durant la première moitié du XXème siècle, en France. Cet ensemble de manuscrits est par définition unique et n’a jamais pu être présenté au public dans sa totalité.
Ces documents ont été numérisés intégralement car très fragiles. En effet, les coupures de presse ont été collées, voir scotchées sur des pages de registres de comptabilité. Ces registres ont eux-mêmes été recouverts de papier journal et de scotch de masquage. Ces différents composants ayant des vitesses de vieillissement différentes, les reliures sont devenues cassantes voir très raides, rendant l’ouverture et la consultation des documents impossibles.

histoire du fonds

Au moment de l’ouverture du musée de la bande dessinée à Angoulême, le Musée des Arts Décoratifs de Paris, qui possédait ces Cahiers, a contacté le CNBDI. Ces Cahiers leur avaient été donnés par Alain Saint-Ogan (ou l’un de ses ayant-droit) au début des années 70 (Saint-Ogan est mort en 1974). Le Musée des Arts Décoratifs les a échangés contre une centaine d’albums de bande dessinée. Dans les années 2000, une librairie spécialisée d’Evry a contacté le CNBDI : il possédait 7 volumes complémentaires, qui ont été achetés par le CNBDI complétant ainsi cette collection.

documentation du fonds

À l’occasion de l’exposition consacrée à Saint-Ogan (Musée de la bande dessinée, 1995), une documentaliste a documenté toutes les pages des Cahiers. Ce travail existe en format PDF. Il s’agit d’un document de travail, non corrigé, qui peut comporter des erreurs mais a le mérite de donner des indications sur les publications et leur ordre de classement dans les cahiers.

télécharger la chronologie 1895-1927
télécharger la chronologie 1928-1931
télécharger la chronologie 1932-1936
télécharger la chronologie 1937-1938
télécharger la chronologie 1939-1945
télécharger la chronologie 1946-1950
télécharger la chronologie 1951-1956
télécharger la chronologie 1957-1966
télécharger la chronologie 1967-1972