livre et cinéma : le grand retournement - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > la Cité > actualités de la Cité > livre et cinéma : le grand retournement

livre et cinéma : le grand retournement

le livre est en vente à l’accueil du cinéma

Du 10 au 16 avril 2013, le cinéma de la Cité projette le film de Gérard Mordillat Le Grand retournement, adapté d’une pièce de théâtre écrite par Frédéric Lordon. Pour aller plus loin, le livre est en vente à l’accueil du cinéma pendant toute la durée de diffusion du film.

résumé de l’éditeur

Économiste, Frédéric Lordon est connu pour ses essais critiques sur la mondialisation financière, qui ont rencontré un grand succès public. Il a ici choisi une forme singulière, celle du théâtre, pour mettre en scène la crise de la finance mondiale. Le rideau s’ouvre : Messieurs les Banquiers, son Altesse le président de la République française, Monsieur le Premier ministre, Monsieur le Gouverneur de la Banque centrale et le petit peuple des conseillers de la Cour. La pièce peut commencer : complètement lessivés par la crise des désormais célèbres « subpraïmes » (sic), les Banquiers vont bientôt sonner à la porte de l’État pour lui demander de mettre la main au porte-monnaie... Frédéric Lordon se révèle un versificateur virtuose, qui a fait le choix de l’alexandrin pour raconter la déconfiture d’un système qui a tous les traits de l’Ancien Régime. Mais si la forme évoque la tragédie classique, D’un retournement l’autre est aussi une farce sinistre qui dresse un portrait dévastateur de notre élite (le lecteur reconnaîtra sans peine ses plus célèbres représentants). On rit jaune, à écouter cet aréopage de beaux parleurs affolés par l’interminable maelstrom qu’ils ont provoqué, mais qui jamais n’abjureront leur foi dans les vertus du marché. Crise de la finance, sauvetage public, explosion de la dette et rigueur hystérique. Et comme d’habitude, à qui va l’addition ? Qui donc de la farce pour être le dindon ? On l’aura compris : le « retournement » à venir n’aura rien à voir avec celui d’un cours de bourse...

le grand retournement

du 10 au 16 avril 2013
la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image
cinéma de la Cité
vaisseau mœbius
60 avenue de Cognac
Angoulême

+ d'info sur le film, la bande-annonce, les horaires.
acheter la pièce de Frédéric Lordon : D’un retournement l’autre ; comédie sérieuse sur la crise financière, en quatre actes, et en alexandrins. Seuil / 14,20€.