space argonaut : une bande dessinée dans l’espace ! - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > la Cité > actualités de la Cité > space argonaut : une bande dessinée dans l’espace !

space argonaut : une bande dessinée dans l’espace !

Matt Madden a été choisi pour parler aux extraterrestres

Tandis que se bâtit le pôle Imag’in Space, qui mêlera les compétences aéronautiques de la région de Toulouse aux savoir-faire du pôle image de la Charente, la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image a été sollicitée par le programme international Space Argonaut pour envoyer une bande dessinée dans l’espace !

le message de PioneerLes sondes Pioneer 10 et 11, lancées dans les années 1970, avaient transporté à travers le système solaire (et au-delà) des messages symboliques conçus par Carl Sagan, destinés à d’hypothétiques civilisations extraterrestres (voir ci-contre), suivis par le disque vidéonumérique embarqué sur les sondes Voyager 1 et 2. Le projet Space Argonaut lancera en 2017 le premier objet créé par l’homme qui quittera notre galaxie. Fruit d’une coopération inédite entre les agences spatiales américaine, européenne, russe, chinoise et indienne, ce programme de 4 milliards d’euros a été confié, pour sa réalisation, à un consortium privé constitué de deux grands constructeurs de satellites et de fusées : la sonde Argonaut sera conçue et fabriquée par Union Aerospace (UAC) et son lanceur par Weyland-Yutani Corp.

Dans le but d’installer sur la sonde un message universel compréhensible par des formes de vie extraterrestres, le consortium Space Argonaut a constitué un comité d’experts composé d’astrophysiciens, astronautes, psychiatres, sociologues, anthropologues et auteurs de science-fiction (venus de la littérature et du cinéma). Ce comité scientifique a indiqué que les technologies embarquées dans la sonde en disant suffisamment long sur le niveau de développement de l’humanité, il convenait d’incorporer une forme d’expression artistique, spécifique à l’esprit humain. Et c’est la bande dessinée qui a été choisie, pour sa propension à délivrer des messages complexes avec la plus grande universalité. Consultée pour cela, la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image a proposé l’un des résidents actuels de la maison des auteurs, l’auteur américain Matt Madden, dont les « Exercices de style » ont convaincu le comité d’experts. C’est donc un « strip » de quatre cases qui sera gravé sur une plaque d’aluminium doré, attachée à la sonde de manière à être protégées de l’érosion des poussières interstellaires ; si bien que les concepteurs de la sonde s’attendent à ce que la plaque survive plus longtemps que notre système solaire !

Matt Madden a soumis pas moins de 99 projets crayonnés au comité d’experts, qui a donné son verdict la semaine dernière, choisissant une séquence résumant la théorie de l’évolution et aboutissant, précisément, à l’homo artisticus. La Cité vous dévoile aujourd’hui, en exclusivité, l’avant-projet de ce strip :

Commence désormais la phase de finalisation, en étroite relation avec les experts et les techniciens de la gravure laser. Nous vous donnerons bientôt de nouvelles informations sur ce projet passionnant.



Annoncée dans le numéro de la lettre de la Cité du 1er avril 2013, le projet Space Argonaut était bien sûr un poisson d’avril. Après le don fait au musée d’une bande dessinée de jeunesse de Nic Bocsa alias Nicolas Sarkozy, la création d’une Cité de la bande dessinée à Abou Dhabi puis d’un baccalauréat BD, nos lecteurs ont apprécié ce nouveau canular et certains ont été pris dans les mailles de nos filets.
Ci-dessous un tweet de Dylan Horrocks.

Matt Madden © la Cité / Space Argonaut 2013

Matt Madden © la Cité / Space Argonaut 2013

Matt Madden © la Cité / Space Argonaut 2013

© Matt Madden / Space Argonaut 2013