ciné théma : aspects du cinéma italien - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
musée : pour préserver l’intégrité des œuvres, une température de 20° est requise au sein des espaces d’exposition, aussi prévoyez une petite laine pour passer une agréable visite dans nos murs !
accueil > votre visite > au programme > événements et rendez-vous > archives des rendez-vous de la Cité > archives 2013 des rendez-vous de la Cité > ciné théma : aspects du cinéma italien

ciné théma : aspects du cinéma italien

du 27 février au 4 mars 2013, cinéma de la Cité

On le disait mal en point, incapable de résister à la télé spazzatura (télé-poubelle) de Berlusconi. Du cinéma italien on évoque aujourd’hui la renaissance et la résistance. Les deux films proposés par la Cité en ce mois de février, Piazza Fontana de Marco Tullio Giordana et César doit mourir des frères Taviani, en apportent la démonstration. Le premier se situe dans l’héritage des films politiques italiens des années 1970, revenant sur le terrorisme d’extrême gauche et les Brigades rouges, et le second met en scène de vrais prisonniers qui répètent le Jules César de Shakespeare.

piazza fontana


Italie 2012, 2h01 (vostf)
de Marco Tullio Giordana
avec Valerio Mastandrea, Pierfrancesco Favino, Michela Cescon

l’histoire
Milan, le 12 décembre 1969. Une bombe explose à la Banque Nationale d’Agriculture sur la Piazza Fontana, faisant 17 morts et 88 blessés. Le commissaire Luigi Calabresi, chargé de l’enquête, s’oriente vers les milieux d’extrême gauche et d’extrême droite mais peu à peu, il a la certitude qu’il faut aller chercher les responsables dans les hautes sphères politiques. À ce jour, personne n’a été déclaré coupable dans l’attentat de Piazza Fontana qui reste l’une des affaires les plus sombres de l’histoire contemporaine d’Italie…

du 27 février au 4 mars 2013
la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image
cinéma de la Cité
vaisseau Mœbius
60 avenue de Cognac
Angoulême
+ d'info sur le film, la bande-annonce, les horaires.

césar doit mourir


Cesare deve morire
Italie 2012, 1h16 (vostf)
Ours d’or Berlin 2012
de Paolo et Vittorio Taviani
avec Cosimo Rega, Salvatore Striano, Giovanni Arcuri

l’histoire
Théâtre de la prison de Rebibbia. La représentation de Jules César de Shakespeare s’achève sous les applaudissements. Les lumières s’éteignent sur les acteurs redevenus des détenus. Ils sont escortés et enfermés dans leur cellule. Mais qui sont ces acteurs d’un jour ? Pour quelle faute ont-ils été condamnés et comment ont-ils vécu cette expérience de création artistique en commun ? Inquiétudes, jeu, espérances...
Le film suit l’élaboration de la pièce, depuis les essais et la découverte du texte, jusqu’à la représentation finale. De retour dans sa cellule, Cassius, prisonnier depuis de nombreuses années, cherche du regard la caméra et nous dit : depuis que j’ai connu l’art, cette cellule est devenue une prison…

du 27 février au 4 mars 2013
la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image
cinéma de la Cité
vaisseau Mœbius
60 avenue de Cognac
Angoulême
+ d'info sur le film, la bande-annonce, les horaires.