astérix et obélix : au service de sa majesté - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Acheter vos billets musée en ligne
FR | EN
le restaurant la table à dessin est actuellement fermé pour travaux.
accueil > nos ressources > sélections de la Cité > archives des sélections de la Cité > archives 2013 des sélections de la Cité > les vidéos coups de cœur 2013 de la Cité > astérix et obélix : au service de sa majesté

astérix et obélix : au service de sa majesté

film de Laurent Tirard (Wild Side Video)

En 50 avant Jésus Christ, César envahit une île mystérieuse et fière, Brittania... Un petit village lui résiste, mais ses forces faiblissent. La reine Cordelia dépêche en Gaule l’officier Jolitorax, dans un autre village cauchemar des Romains… Écho à l’exposition consacrée à Albert Uderzo, les derniers exploits du petit Gaulois arrivent en DVD et Blu-ray, pour d’authentiques éclats de rire et un espoir de relancer la saga sur écran.

Les trois premières adaptations « live » des albums de Goscinny et Uderzo révélaient de saisissants contrastes. Astérix et Obélix contre César, réalisé par Claude Zidi et produit par Claude Berri, en appelait à un modèle anciennement éprouvé (essoufflé ?) de farce « à la française » dont les plus sympathiques gaulois (de Michel Galabru à Sim en passant par Claude Pieplu) semblaient les derniers emblèmes. Avec Mission Cléopâtre, Alain Chabat tournait le dos aux recettes de papa : casting globalement rajeuni (Jamel Debbouze au premier plan), dialogues en phase avec leur temps et nouveaux gags... sans négliger la drolatique moelle de l’album égyptien. À ce colossal succès devait succéder une des pires rencontres des neuvième et septième arts, due à Frédéric Forestier et Thomas Langmann : Astérix aux jeux olympiques, témoin boursouflé de la dérive d’un certain « esprit » téléphage, sans ambition autre qu’une débauche d’effets visuels, décors clinquants et célébrités sportives croisant les acteurs en roue libre.

Laurent Tirard pour cet Astérix et Obélix au service de Sa Majesté n’aura pas seulement su bien s’entourer. Certes le casting – comme dans sa vision du Petit Nicolas – s’avère rapidement un atout de choix : Edouard Baer (transformant son cameo chez Chabat) campe le plus convaincant des Astérix jusqu’ici filmés, entouré d’excellents partenaires dont Valérie Lemercier, Laurent Lacoste, Guillaume Gallienne... et une Catherine Deneuve retrouvant ses irrésistibles postures de Palais royal. Mais c’est le soin retrouvé dans l’écriture et la mise en scène, malgré quelques baisses de régime, qui parviennent à force de vigilance créative et respect du phénomène d’origine, à marier joliment les deux albums débités (Astérix chez les Bretons et Astérix et les Normands). Assez sobre et roboratif, ce retour honnête à l’esprit Pilote réussit à redorer le sourire, parfois trop cocardier et satisfait, du large public fidèle aux cousins d’Armorique. (GCo)

acheter le DVD du film Astérix et Obélix au service de Sa Majesté.

acheter le DVD 2D + DVD 3D anaglyphe Astérix et Obélix au service de Sa Majesté.

iconacheter le combo Blu-ray + DVD Astérix et Obélix au service de Sa Majesté.

acheter le Blu-ray 3D active + Blu-ray 2D Astérix et Obélix au service de Sa Majesté.