performance : global game jam - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
musée : pour préserver l’intégrité des œuvres, une température de 20° est requise au sein des espaces d’exposition, aussi prévoyez une petite laine pour passer une agréable visite dans nos murs !
accueil > votre visite > au programme > événements et rendez-vous > archives des rendez-vous de la Cité > archives 2013 des rendez-vous de la Cité > performance : global game jam

performance : global game jam

du vendredi 25 au dimanche 27 janvier 2013, à la Cité

La Global Game Jam reprend du service ! Créée à l’initiative de l’International Game Developers Association et organisée à Angoulême par l’ENJMIN (École nationale du jeu et des médias interactifs numériques), la Global Game Jam est une compétition internationale, unique en son genre, au cours de laquelle des gamers s’affrontent par équipe, chacune étant constituée d’un étudiant et d’un professionnel. Un seul but, un seul objectif : créer le meilleur jeu vidéo en l’espace de 48 heures, en mêlant innovation, imagination et rapidité !

une cinquantaine de pays en compétition
L’édition 2012 verra s’affronter plus de 150 villes dans le monde entier. En France cette nouvelle édition se déroule au cœur de l’ENJMIN (École Nationale du Jeu et des Médias Interactifs) située au sein de la Cité. La compétition sera retransmise pendant 48 heures sur le site de l’école (ou en se connectant directement sur le site officiel de la Global Game Jam) pour permettre de vivre en direct cette trépidante rencontre.

l’enjmin, une école publique unique en France

Créée par Stéphane Natkin – professeur au Cnam et au Laboratoire Cédric – l’ENJMIN est située à Angoulême, au sein de la capitale de l’Image. L’École Nationale du Jeu et des Médias Interactifs est la structure publique de formation et de recherche de référence dans son secteur, travaillant dans un contexte international en matière de création et de technologie. Elle a été élue en juillet 2009 « meilleure formation spécialisée aux métiers du jeu vidéo », lors d’une enquête sur la formation initiale dans l’industrie du jeu vidéo en France, réalisée par le SNJV (Syndicat National des Jeux Vidéo).
Elle combine des formations au game design, à la conception et au développement informatique, à la conception visuelle, à la conception sonore, au management de projet et à l’ergonomie ; tous ces savoirs qui font la qualité et le professionnalisme de la création de jeux et médias interactifs.

le jeu vidéo, la communication de demain

Le jeu vidéo, né il y a 40 ans, aujourd’hui interactif et multi-joueurs, constitue sans aucun doute le champ expérimental de la communication de demain. Les éditeurs et studios de conception des jeux, mais aussi les opérateurs de télécommunication, les producteurs de contenus audiovisuels, les constructeurs de consoles ou de téléphones portables, les économistes et sociologues ne s’y sont pas trompés.
Au carrefour de l’image et de l’imaginaire, du son et d’Internet, le jeu vidéo préfigure le média intégré du futur. Les enjeux sont tout d’abord économiques avec la montée en puissance des loisirs interactifs, mais également culturels puisque le jeu vidéo préfigure les usages des futurs outils de communication. Ils sont scientifiques et techniques puisque porteurs du développement d’univers et d’interfaces de plus en plus évolués. Secteur d’activité essentiel du paysage audiovisuel, forme nouvelle d’expression et de création, le jeu interactif a de plus en plus un impact induit dans d’autres secteurs. Il semble donc urgent que la formation soit en relation directe avec les structures de financement de la création et de l’innovation. C’est en ce sens que l’ENJMIN travaille au quotidien.

global game jam

du vendredi 25 au dimanche 27 janvier 2013
Cité internationale de la bande dessinée et de l’image
renseignements