highlands t. 1 : le portrait d’amélia - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Acheter vos billets musée en ligne
FR | EN
pour la sécurité sanitaire de tous, nous vous informons que le port du masque est obligatoire dans nos espaces pour les personnes de plus de 11 ans.
accueil > nos ressources > sélections de la Cité > archives des sélections de la Cité > archives 2012 des sélections de la Cité > les livres coups de cœur 2012 de la Cité > highlands t. 1 : le portrait d’amélia

highlands t. 1 : le portrait d’amélia

de Philippe Aymond (Dargaud)

Pour sa première série en tant qu’artiste complet, Philippe Aymond met en escène une histoire romantique et historique dans les Highlands écossais du XVIIIème siècle parfaitement bien menée.

Août 1743, en Ecosse. Le docteur Murdoch accueille joyeusement son filleul Joseph Callander qui revient de ses études de peinture en Italie. Ce dernier découvre progressivement les tensions diplomatiques qui entachent son pays : l’Angleterre essaie de se rattacher à l’Ecosse, tandis que les anciens clans, surtout ceux des Highlands, résistent et font pression. Sous une pluie torrentielle, le carosse de son parrain fait un détour par le manoir du Duc de Plaxton pour une consultation. Alors que Joseph attends son parrain dans le carosse, la fille du Duc, Amélia, en prend les rênes et file à toute vitesse, poursuivie par les soldats de son père...

Assurant admirablement les dessins des excellentes séries Lady S et Apocalypse Mania, Philippe Aymond est ici pour la première fois auteur complet dans un dyptique ayant pour contexte les résistants jacobites qui luttaient contre l’annexion de l’Ecosse par l’Angleterre. Extrêmement documentée et réaliste, l’intrigue que propose Aymond est riche en rebondissements et surprises, et parvient à passer outre le barbant exposé politique en mettant en scène une histoire d’amour forcément tragique. Comme à l’habitude, le dessin est à la hauteur et la part belle est mise aux paysages superbes des Highlands, dans lesquels se découpent des peronnages charismatiques et expressifs. Un premier tome très prometteur donc, qui laisse le héros dans une position bien délicate... (AC)

acheter le livre de Philippe Aymond : Highlands T.1 : Le Portrait d’Amélia. Dargaud / 13,99€.