le comité national de liaison des établissements publics de coopération (...) - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > soutenir la Cité > ils nous soutiennent > les partenaires culturels > le comité national de liaison des établissements publics de coopération (...)

le comité national de liaison des établissements publics de coopération culturelle

La Cité participe au Comité national de liaison des EPCC. Créé en 2004, ce Comité réunit aujourd’hui une quarantaine de structures au sein d’un groupement professionnel associant les directeurs et les administrateurs, dont la vocation est d’échanger, de confronter et de partager leurs expériences, en particulier avec les collectivités territoriales. Sa configuration interdisciplinaire (tous les secteurs culturels et artistiques y sont présents) facilite la mise en commun des réflexions autour d’une question centrale : le service public de la culture et la coopération.

création

À sa création, l’objectif du Comité était de mettre en relation les équipes des EPCC en création, de mutualiser les méthodes de gestion de ces nouvelles structures, de capitaliser les expériences et de s’interroger sur les apports de ce statut dans l’émergence de nouvelles modalités de gouvernance de l’intervention publique en faveur du développement culturel. Grâce aux adhésions annuelles, le Secrétariat assure son fonctionnement général, l’organisation des rencontres plénières (à Paris), la circulation de l’information entre les membres ainsi que des demandes des collectivités territoriales et des professionnels du secteur. En 2007, la mise en place d’un Fonds de coopération a été décidée pour financer des travaux et des experts pouvant apporter des éléments de réponse à des questions qui aujourd’hui mobilisent l’ensemble des EPCC.

parole publique

En 2011 le Comité national de liaison opère un tournant : il réalise un Vade-mecum sur les EPCC publié aux éditions Groupe Territorial, compilant les diverses questions et partageant ses réflexions autour de ce mode de gestion. Cette publication déclenche une demande de la Commission Culture du Sénat à contribuer à une révision de la Loi de 2002 sur les EPCC. Un groupe de travail réunissant plusieurs membres du Comité construit une première proposition. Au regard du bilan des sept années de fonctionnement du Comité et de ses réalisations, l’assemblée plénière du 22 novembre 2011 a décidé de mettre en place une nouvelle orientation pour les 3 années 2012-2014 : « Le Comité : une ressource mutualisée et une participation active aux débats professionnels et publics ». À compter de 2012, le Fonds de coopération, reconduit de fait chaque année depuis 2010, est pérennisé sous forme d’une seule adhésion annuelle incluant les frais du Secrétariat général et de l’ensemble des chantiers votés en plénière. Afin d’apporter une force de proposition commune face aux évolutions des politiques et des services publics de la culture, le Comité national est pensé en sus de la plateforme d’informations relative au mode de gestion, comme un espace public et collectif d’expertise, acteur du débat public.

+ d'info sur le comité national de liaison des EPCC