edward windsor kemble : comical coons, coontown’s 400 - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > nos ressources > collections > vie des collections > edward windsor kemble : comical coons, coontown’s 400

edward windsor kemble : comical coons, coontown’s 400

les belles acquisitions de la bibliothèque de la Cité

En 2012, La Bibliothèque de la Cité a acquis auprès d’un marchand américain un lot exceptionnel de deux ouvrages de E.W. Kemble : Comical Coons, daté de 1898, et Coontown’s 400, daté de 1899.
Edward Windsor Kemble est né le 18 janvier 1861 à Sacramento, Californie. Il grandit à New York, fréquentant les écoles publiques, puis commença en 1881, sa carrière d’illustrateur et de dessinateur pour les journaux, magazines et hebdomadaires tels que Collier’s, Harper’s Weekly ou Scribner. Autodidacte, il se spécialise dans les scènes de mœurs, particulièrement celles des noirs d’Amérique. Il illustra Huckleberry Finn de Mark Twain en 1883 ainsi que La Case de l’Oncle Tom de Harriet Beecher Stowe. Il réalisa également plusieurs albums en tant que dessinateur et scénariste : Kemble’s Coons (1896), Comical Coons (1898), et A Pickaninny Calendar (1900). Il mourut le 19 septembre 1933.
Dans Coontown’s 400 et Comical Coons, (Coon étant un mot argot désignant un noir américain), Kemble caricature les aspirations d’ascension sociale des noirs, parodiant outrageusement leur prononciation de l’anglais, ce qui lui valut une réputation de raciste. Coontown’s 400 a été numérisé par Google à partir d’un exemplaire conservé à l’université de Harvard, il est téléchargeable sur le site Open Library.org.