parcours muséographique - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > votre visite > au programme > musée, exposition permanente > parcours muséographique

parcours muséographique

Couvrant l’histoire du neuvième art de ses origines à nos jours, de son berceau européen – et particulièrement franco-belge-, en s’attardant comme il se doit sur son développement outre-Atlantique, faisant découvrir les coulisses et le processus de la création à travers des documents rares, mettant en valeur des planches d’anthologie des plus grands maîtres, le musée de la bande dessiné, labellisé « Musée de France », permet une meilleure connaissance d’un art populaire majeur de notre époque, son histoire, ses techniques et son esthétique, grâce à une scénographie originale et novatrice.

Chaque planche exposée au musée n’est présentée que 3 mois consécutifs pour des raisons de conservation ; les œuvres regagnent ensuite les réserves pour 3 ans dans le noir. Le visiteur peut donc découvrir 4 "musées différents" en une année !

le parcours chronologique

Depuis les œuvres de Rodolphe Töpffer jusqu’à nos jours, le parcours est divisé en quatre grandes sections chronologiques présentant en parallèle la bande dessinée d’expression française et la bande dessinée américaine, mettant en évidence l’influence considérable que cette dernière a exercée dans le monde entier et en particulier en France.
Il permet ainsi de s’arrêter sur un certain nombre d’auteurs, de personnages et d’œuvres marquantes, et d’explorer le patrimoine extraordinairement riche d’un art qui, en moins de deux siècles, s’est imposé peu à peu dans l’imaginaire collectif comme une culture commune très forte. C’est également l’occasion de découvrir comment la bande dessinée reflète ou parfois participe des évolutions de la société, à travers les évolutions des goûts des lecteurs, et comment elle peut être un signe des temps.

télécharger la présentation du parcours chronologique

l’atelier : comment on créé une bande dessinée

Depuis le scénario jusqu’à la mise en couleur, ce sont toutes les étapes de la création qui sont détaillées, montrant que chaque auteur suit souvent un processus créatif propre.

Esquisses, recherches graphiques, story-boards, crayonné, encrage, mise en couleur, création directe sur ordinateur… tous ces aspects de la création sont illustrés par des documents originaux provenant des collections du musée.

Des séquences audiovisuelles complètent la présentation : on peut y découvrir des interviews d’auteurs et de dessinateurs, ou des séquences les montrant à l’œuvre.

le salon : découverte esthétique

En tant qu’art graphique, la bande dessinée constitue une sphère artistique avec ses courants, ses maîtres et ses influences. Le salon présente, en majesté, les plus belles pièces de la collection du musée de la bande dessinée. Ces 26 planches sont renouvelées à chaque rotation.

Dans un cadre privilégié, le visiteur découvre ici les planches originales pour leur valeur esthétique, leurs qualités graphiques mais également narratives : ce que les éléments techniques révèlent des partis-pris narratifs de son (ses) auteurs(s) ; en quoi elle est exemplaire d’un style, d’un univers, d’une époque…

les espaces de lecture

La bande dessinée étant avant tout un art du livre, le parcours propose en complément naturel de chaque module un espace de lecture, où le visiteur est invité à s’arrêter pour lire, pour quelques minutes ou des heures entières, les albums correspondant aux œuvres présentées en vitrine.