cinéma et bande dessinée : couleur de peau : miel - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Acheter vos billets musée en ligne
FR | EN
accueil > votre visite > au programme > événements et rendez-vous > archives des rendez-vous de la Cité > archives 2012 des rendez-vous de la Cité > cinéma et bande dessinée : couleur de peau : miel

cinéma et bande dessinée :
couleur de peau : miel

à partir du mercredi 6 juin 2012, cinéma de la Cité

L’histoire est peu ou mal connue. Après la guerre de Corée, de nombreux enfants coréens ont été disséminés à travers le monde après avoir fait l’objet d’une mesure d’adoption. L’auteur de bande dessinée Jung est l’un des 200.000 enfants « approved for adoption » - selon la formule administrative en vigueur. Adopté par une famille belge, Jung évoque son parcours et ses blessures dans un remarquable roman graphique Couleur de peau : miel qu’il adapte en long métrage avec Laurent Boileau. Le film, réalisé en partie à Angoulême, aborde avec une grande sensibilité l’orphelinat, l’arrivée en Belgique, le déracinement, l’identité, l’intégration, l’amour maternel... Mélange d’images réelles et dessinées, entre présent et souvenir, ce récit autobiographique se situe au croisement du documentaire, de la fiction et de l’animation.

couleur de peau : miel


Approved for adoption
France, Belgique - 2011 - 1h15
Compétition officielle Annecy 2012
accessible aux enfants à partir de 8 ans
film d’animation - film francophone
de Jung et Laurent Boileau
d’après l’œuvre de Jung
avec les voix de William Coryn (Jung narrateur), Christelle Cornil (la mère), Jean-Luc Couchard (le père), Arthur Dubois (Jung, 8 ans), David Macaluso (Jung, 17 ans), Maxym Anciaux (Cédric, 8 ans), David Murgia (Cédric, 17 ans),

l’histoire
Ils sont 200.000 enfants coréens disséminés à travers le monde depuis la fin de la guerre de Corée. Jung est l’un d’entre eux, né en 1965 à Séoul et adopté en 1971 dans une famille belge. Adapté du roman graphique Couleur de peau : miel, le film revient sur quelques moments clés de la vie de Jung : l’orphelinat, l’arrivée en Belgique, la vie de famille, l’adolescence difficile... Il nous raconte les événements qui l’ont conduit à accepter ses mixités. Le déracinement, l’identité, l’intégration, l’amour maternel, tout comme la famille recomposée et métissée, sont autant de thèmes abordés avec poésie, humour et émotion... Réalisé dans un étonnant mélange d’images réelles et dessinées, entre présent et souvenir, utilisant à l’occasion des archives historiques et familiales, Couleur de peau : miel est un récit autobiographique qui explore des terres nouvelles, au croisement du documentaire, de la fiction et de l’animation

jung

Jung est né le 2 décembre 1965 à Séoul, en Corée du Sud. Adopté par une famille belge en 1971. Il suit des études d’Humanités Classiques (latin et mathématiques) à l’Athénée Royal de Rixensart, avant de fréquenter un an, en 1985, l’atelier Saint-Luc de Bruxelles. Il étudie ensuite à l’académie des Beaux-Arts de Bruxelles, en section Illustration. Parallèlement, il fait un bref passage dans le dessin animé, à la Cambre. C’est en 1987 que sa carrière prend un tournant décisif, puisqu’il rencontre Marc Michetz, qui le présente au magazine Spirou. Cela lui permet d’illustrer quelques courts récits dans Spirou et Tintin. Il travaille alors quelques mois dans l’atelier d’Yslaire et de Darasse, et illustre aussi les couvertures du Belgian Business Magazine.
En 1991, Jung publie le premier des quatre tomes de Yasuda, chez Hélyode-Lefranc. La finalité de ses dessins est pour lui de faire transparaître des émotions, des sentiments, avec des personnages bien présents, vivants. En 1997, en collaboration avec Martin Ryelandt, il réalise La Jeune Fille et le Vent, aux éditions Delcourt. L’univers asiatique de cette série d’heroïc-fantasy est un retour à ses origines coréennes, et le fantastique lui permet de renforcer le côté évocateur de son dessin, notamment pour le héros : le Vent.
En 2001 il publie, avec Jee Yun, Kwaidan (3 tomes) aux éditions Delcourt , une nouvelle série qui frappe par la beauté des couleurs directes et la poésie subtile et raffinée qui émane de ce conte nippon. Kwaidan a bénéficié de 8 traductions étrangères, dont une édition américaine chez Darkhorse. En 2006 , toujours en collaboration avec Jee Yun , il publie Okiya, un conte érotique japonais (1 tome). En 2007 le premier tome de Couleur de peau : miel, un récit autobiographique en noir et blanc pour les éditions Quadrants (MC productions), sort en librairie en même temps que le premier volume de la trilogie Kyoteru (Delcourt). En 2008 sort en France le second tome très attendu de Couleur de peau : miel. L’adaptation cinématographique qu’il a co-réalisé avec Laurent Boileau sort dans les salles de cinéma le 6 juin 2012.

à partir du 6 juin 2012
cinéma de la Cité
60 avenue de Cognac
Angoulême

+ d'info sur le film, les horaires

acheter le livre de Jung : Couleur de peau : miel. Soleil-Quadrants.