laureline mattiussi - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > la Cité > la maison des auteurs > résidents et anciens résidents > les anciens résidents > laureline mattiussi

laureline mattiussi

en résidence de mars à juin 2012

Laureline Mattiussi est née en 1978 à Nancy. Après des études d’Arts Appliqués, elle quitte Nancy pour rejoindre tour à tour les Beaux-Arts d’Aix en Provence puis ceux d’Angoulême où pendant trois ans elle étudie la bande dessinée.
Elle rencontre alors d’autres étudiants avec lesquels elle cohabite. Cette collocation donnera naissance à un collectif puis à la maison d’édition La Maison Qui Pue (Matthieu Jiro, Clément Baloup, Yan Taillefer, Pipocolor).
Elle quitte Angoulême pour une escale à Bordeaux qui se prolonge encore aujourd’hui. En 2006, elle termine une maîtrise sur La Nourriture dans l’Art, puis sort sa première bande dessinée Petites Hontes Enfantines aux éditions La Boîte à Bulles.
Trois ans plus tard, elle publie aux éditions Treize Étrange son dyptique L’île au Poulailler, récompensé par le prix Artemisia 2010. Cette histoire de piraterie frappera autant par la liberté de son ton – entre hommage au genre, fable sans réelle morale et réappropriation ironique – que par son dessin épuré, servi par une mise en couleur pleine de hardiesse réalisée par Isabelle Merlet. Les relations paradoxales entre une piratesse pleine de morgue et un pirate velléitaire et désenchanté (ils se narguent et s’affrontent pour mieux ensuite s’étreindre, sans jamais s’expliquer sur les ressorts profonds de leur attirance mutuelle) se déroulent au sein d’un monde rêvé, bouffon et subtilement mélancolique.
En janvier 2012 sort le premier tome de La Lionne, avec Sol Hess au scénario et Isabelle Merlet aux couleurs, un récit qui prend pied dans l’antiquité romaine, avec pour toile de fond la ville de Rome rongée par la peste.
Lauréate de la bourse SAIF 2012, Laureline Mattiussi a été accueillie à la maison des auteurs pour y réaliser le deuxième tome.

bibliographie

- La Lionne (livre 2), éditions Glénat / Treize Etrange 2013.
- La Lionne (livre 1), Pedicabo ego vos et irrumabo, éditions Glénat / Treize Etrange 2012.
- L’île au Poulailler (tome 1 et 2 ), éditions Glénat / Treize Etrange, 2009 et 2010.
- Petites Hontes Enfantines, éditions La Boîte à Bulles, 2006.

webographie

- http://laurelinemattiussi.blogspot.fr/

médias

L’émission de radio « Conciliabulles, parole d’auteur » avec Laureline Mattiussi (janvier 2011) :

Laureline Mattiussi

Le portrait vidéo réalisé par la Cité pour l’exposition L’île aux pirates (été 2011) :

Laureline Mattiussi (Angoulême, janvier 2009) © Nicolas Guérin

L’Île au Poulailler

L’Île au Poulailler

La Lionne livre 2