avant-première : à moi seule, en présence de frédéric videau - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Acheter vos billets musée en ligne
FR | EN
le restaurant la table à dessin est actuellement fermé pour travaux.
accueil > votre visite > au programme > événements et rendez-vous > archives des rendez-vous de la Cité > archives 2012 des rendez-vous de la Cité > avant-première : à moi seule, en présence de frédéric videau

avant-première : à moi seule, en présence de frédéric videau

dimanche 1er avril 2012 à 14h30, cinéma de la Cité

L’histoire d’À moi seule, le dernier long métrage de Frédéric Videau , en rappelle une autre, celle de Natascha Kampusch, cette jeune femme autrichienne séquestrée et violée durant plus de 10 ans. Il ne s’agit pourtant pas d’une adaptation de ce terrible fait divers même s’il figure parmi les inspirations du réalisateur. Le film débute par la libération d’une jeune femme, Gaëlle – un moyen, selon le réalisateur de se débarrasser de l’emprise que pourrait avoir le fait divers, et ainsi se concentrer sur l’histoire qu’il veut raconter. La projection sera suivie d’un débat avec le réalisateur Frédéric Videau.

à moi seule

France - 2011 - 1h31
Sélection officielle Berlin 2012
de Frédéric Videau
scénario Frédéric Videau
avec Agathe Bonitzer (Gaëlle Faroult), Reda Kateb (Vincent Maillard), Hélène Fillières (Anne Morellini), Noémie Lvovsky (Sabine), Jacques Bonnaffé (Yves), Grégory Gadebois (Frank), Marie Payen (Juliette).

l’histoire
Gaëlle est soudain libérée par Vincent, son ravisseur, après huit années d’enfermement, où chacun a été "tout" pour l’autre. Cette liberté gagnée jour après jour contre Vincent, Gaëlle doit à nouveau se l’approprier dehors, face à ses parents et au monde qu’elle découvre...

frédéric videau


À sa sortie de la Femis, Frédéric Videau réalise un court métrage documentaire et deux fictions, avant de collaborer à l’écriture de plusieurs scénarios dont celui Des épaules solides (2002), d’Un homme, un vrai (2002), de L’Amour au soleil (2003), téléfilm mis en scène par Bruno Bontzolakis et de Pas de repos pour les braves (2003).
En 2001, Frédéric Videau dirige son premier long métrage documentaire Le Fils de Jean-Claude Videau, qui suit une conversation entre lui et son père. En 2003, il réalise Variété française, une tragédie familiale, et en 2011 À moi seule, qui raconte l’histoire de Gaëlle, soudain libérée par Vincent, son ravisseur, après huit années d’enfermement.

avant-première

dimanche 1er avril 2012 à 14h30
cinéma de la Cité
60 avenue de Cognac
Angoulême

en présence de Frédéric Videau
en partenariat avec Pyramide distribution
tarif unique 3,50 €

Retrouvez le cinéma de la Cité sur facebook.