l’expédition tome 1 : le lion de nubie - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Acheter vos billets musée en ligne
FR | EN
pour la sécurité sanitaire de tous, nous vous informons que le port du masque est obligatoire dans nos espaces pour les personnes de plus de 11 ans.
accueil > nos ressources > sélections de la Cité > archives des sélections de la Cité > archives 2012 des sélections de la Cité > les livres coups de cœur 2012 de la Cité > l’expédition tome 1 : le lion de nubie

l’expédition tome 1 : le lion de nubie

de Richard Marazano et Marcelo Frusin (Dargaud)

Débutant ici sa nouvelle série, l’excellent scénariste Richard Marazano conte l’histoire d’une troupe de légionnaires romains avides d’or et de sang, à la fois apologie du courage et de l’honneur et métaphore de la colonialisation, dans une grande fresque antique et héroïque prévue en quatre tomes.

Thèbes, 729 après la fondation de Rome. Alors qu’un attroupement de curieux se forme sur une berge du Nil, le légionnaire romain Marcus Livius disperse difficilement la foule et découvre ce qui se passe de si inhabituel : une pirogue mortuaire à la dérive vient de s’échouer. A son bord, le cadavre d’un nubien desséché par le soleil, mais aussi et surtout beaucoup d’or, de bijoux et de statuettes. Après moult discussions envisageant l’immense richesse que doit posséder la civilisation d’où provient cette pirogue et les bénéfices que pourrait en tirer Rome, le centurion Caïus Bracca décide d’envoyer une expédition de légionnaires romains, dirigée par Marcus Livius, aux sources du Nil, à la recherche de cette civilisation. Avec dix de ses hommes, ils s’enfoncent alors dans les terres arides et inconnues de l’Afrique...

Scénarisée par Richard Marazano, l’un des meilleurs auteurs de bande dessinée de science-fiction actuelle pour ses Complexe du Chimpanzé ou encore Le Protocole Pélican, le voyage de ces légionnaires et mercenaires aguerris, viriles têtes brûlées comme seule Rome pouvait en former, sera sans retour, comme il est entrevu dans l’introduction, même si l’équipe saura conserver malgré les épreuves et les affrontements internes son honneur. Cette détermination apparaît donc comme le ressort principal de l’histoire, la mise en scène spectaculaire et haletante mettant parfaitement en exergue non seulement le côté disciplinaire et droit des romains mais également l’aspect énigmatique et inquiétant des terres africaines, ambivalence excellement mise en images par l’artiste Marcelo Frusin. Loin d’être un nouveau venu puisqu’il vient du comics (Hellblazer, Loveless), l’argentin propose un dessin incroyablement réaliste et puissant, dont l’efficacité emporte immédiatement l’adhésion. L’insupportable chaleur, l’atmosphère pesante, la configuration hostile des terres africaines : on peut littéralement tout ressentir à travers les cases de Frusin, augmentant d’autant plus l’empathie du lecteur vis à vis de l’expéditon. Ainsi, au fur et à mesure que l’on entre dans l’histoire et sympathise avec les personnages, se détache un message important, celui d’une réflexion sur la colonialisation. Comme il est dit par Marcus Livius lors d’un passage crucial de ce excellent premier tome, résumant à elle seule la détermination indéniable des soldats comme les difficultés qu’ils ont subi : « Nos rêves de conquête avaient subi l’épreuve du feu et de la sueur... Ce serait bientôt l’épreuve du sang ! ». (AC)

acheter acheter le livre de Richard Marazano et Marcelo Frusin : L’Expedition, tome 1 : Le Lion de Nubie. Dargaud / 13,99€.