alabaster - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Acheter vos billets musée en ligne
FR | EN
pour la sécurité sanitaire de tous, nous vous informons que le port du masque est obligatoire dans nos espaces pour les personnes de plus de 11 ans.
accueil > nos ressources > sélections de la Cité > archives des sélections de la Cité > archives 2012 des sélections de la Cité > les livres coups de cœur 2012 de la Cité > alabaster

alabaster

d’Osamu Tezuka (FLBLB)

On ne présente plus Osamu Tezuka, créateur d’Astroboy aussi prolifique qu’érudit, dont les œuvres si populaires au Japon sont régulièrement traduites pour le bonheur du lecteur étranger. Cette fois-ci, c’est la maison d’édition poitevine FLBLB qui publie Alabster, jusque-là inédit en France.
Alabaster est un athlète américain particulièrement doué qui accumule les victoires ; il est riche, célèbre, fort et noir. C’est explicitement en raison de cette dernière caractéristique que la jeune journaliste qu’il courtise une année durant et dont il tombe éperdument amoureux finit par le repousser. Surpris, trahi, Alabster a une réaction violente à son endroit qui lui vaut, après déboires devant les tribunaux, d’être mis en prison. Du fond de sa cellule, il développe une réflexion sur la vacuité de l’esthétique doublée d’une aversion pour sa propre enveloppe corporelle. Il est entendu par un condamné à mort, un scientifique génial et fou, l’inventeur d’un pistolet qui rend sa cible invisible. Disposant des informations nécessaires, Alabaster trouve le pistolet à sa sortie de prison, se vise et devient transparent. Mu par un irrésistible désir de vengeance, le monstre Alabaster se fera l’ennemi juré du Beau.
Amy est une petite fille pas comme les autres mais elle ne le sait pas. Sa maman tente de la préserver jusqu’à un point de non-retour. Son destin finira par croiser celui d’Alabaster dont la perversion aura raison de son innocence et de sa pureté, dans une certaine mesure…
Bien d’autres personnages interviendront tout au long de ces 485 captivantes pages d’humour, d’action et de drame en noir et blanc. Le prétexte du pouvoir accru sur les autres par la technologie et la science viendra, comme d’habitude chez Tezuka, alimenter une réflexion sur la nature humaine : ici seront abordées, entre autres, les questions de l’intégrité, des effets différentiels de la beauté chez les personnes, de la différence raciale et corporelle en général, de la justice sociale, de l’inceste. Loin d’être entièrement accessible mais chaque année un peu plus dévoilée, l’œuvre immense du mangaka ne cesse d’étonner et de passionner.

+ d'info lire aussi la critique d’Alabaster par Harry Morgan dans neuvièmeart 2.0.

acheter le livre d’Osamu Tezuka : Alabaster. FLBLB, 483 p. / 20€.