conservation des originaux - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Acheter vos billets musée en ligne
FR | EN
le restaurant la table à dessin est actuellement fermé pour travaux.
accueil > nos ressources > ressources pour les auteurs > conservation des originaux > conservation des originaux

conservation des originaux

La lumière est le principal ennemi du papier.
Elle peut entraîner une détérioration photochimique (acidification) qui fera jaunir le papier, le rendra cassant, et pourra même, dans certains cas, décolorer l’image. C’est pourquoi les dessins doivent être conservés dans l’obscurité (boîtes, tiroirs), et certaines précautions prises lorsqu’ils sont exposés (cf. infra).

Des meubles à plan constituent le mobilier idéal. Ils offrent une surface de rangement démultipliée et permettent au papier d’être protégé de la lumière. Évitez d’empiler les dessins en tas volumineux. N’appuyez pas votre meuble de rangement contre le mur, de manière à permettre à l’air de circuler.

À défaut de meuble à plan, si les dessins sont conservés dans une armoire ou sur des rayonnages, placez-les à l’intérieur de boîtes en carton non acide. Elles les protègeront de la lumière, de la poussière, des micro-organismes, et des dégâts que peuvent causer certains insectes.

Les dessins devraient être conservés dans un endroit frais et ni trop sec ni trop humide. Il faut surtout éviter les fluctuations importantes et rapides de température ou d’humidité. Méfiez-vous particulièrement des caves, qui ne sont pas toujours à l’abri d’inondations éventuelles !

Connaître les principes de conservation des oeuvres du musée.

Suivre les Aventures de M. Talbot archiviste en bande dessinée.