la vie n’est pas pour les amateurs august strindberg et la bande dessinée (...) - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > votre visite > au programme > expositions temporaires > archives des expositions > archives des expositions 2012 > la vie n’est pas pour les amateurs august strindberg et la bande dessinée (...)

e x p o s i t i o n

la vie n’est pas pour les amateurs
august strindberg et la bande dessinée suédoise

du 26 au 29 janvier 2012

Mal connues de ce côté-ci du continent, les bandes dessinées de l’Europe du Nord s’acclimatent peu à peu à nos latitudes. Après une découverte très motivante de la bande dessinée finlandaise voilà quelques années, c’est maintenant la bande dessinée suédoise qui se donne à voir à Angoulême, à travers une belle exposition collective et inédite, inspirée par la plus célèbre figure des lettres suédoises, l’écrivain et dramaturge August Strindberg. Une exposition de la Swedish Comics Association, présentée par le Festival international de la bande dessinée.

August Strindberg (1849–1912) est sans conteste le plus célèbre des auteurs suédois. Littéralement possédé par sa propre création, jusque dans son quotidien, Strindberg entremêlait volontiers fiction et réalité, rendant presque impossible pour ses lecteurs, que ce soit ses contemporains ou ceux d’aujourd’hui, de discerner où exactement se situe la frontière entre les deux. Très tourné vers le monde, toujours en mouvement, il lui était difficile de rester longtemps au même endroit. L’auteur a néanmoins passé plusieurs périodes de sa vie en France et à Paris, écrivant même certains de ses plus célèbres romans directement en français, notamment Inferno, description d’un plongée dans des états psychotiques, sous l’influence d’expériences alchimiques et de son goût pour l’occulte.
La vie n’est pas pour les amateurs – August Strindberg et la bande dessinée suédoise est une exposition collective qui s’attache à la mémoire de cet artiste aussi célébré que controversé, en le reliant au travail de plusieurs artistes suédois de la bande dessinée d’aujourd’hui. L’empreinte de Strindberg étant toujours très présente au sein de la société suédoise contemporaine, certains d’entre eux se sont en effet directement inspirés de sa personne ou de son œuvre pour élaborer leurs propres ouvrages. C’est de cette connivence artistique dont se nourrit l’exposition, à travers un ensemble de créations originales mettant en scène l’univers et la personne de l’écrivain, signées d’artistes comme Anneli Furmark (Peindre sur le rivage, Actes Sud/L’An 2), Fabian Göranson (Inferno, Kolik), Loka Kanarp (La Maison de la faim, Actes Sud/L’An 2), Joanna Hellgren (Frances, Éditions Cambourakis), Kolbeinn Karlsson (The Troll King, Fantagraphics), Knut Larsson (Canimus, Galago), etc.

la vie n’est pas pour les amateurs
august strindberg et la bande dessinée suédoise


lieu Cité internationale de la bande dessinée et de l’image, site Castro (niveau un)
une exposition du Festival international de la bande dessinée
production Fredrik Strömberg/The Swedish Comics Association
commissariat Josefin Svenske
scénographie Jakob Hallin
partenaires Swedish Arts Council, Institut suédois à Paris, City of Stockholm, Kultur Skåne, Galago, Kolik

Cette exposition sera présentée à l’Institut suédois, à Paris, du 8 février au 15 avril 2012.

acheter des livres de la sélection bande dessinée suedoise .