ciné & archi : main basse sur la ville - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Acheter vos billets musée en ligne
FR | EN
accueil > votre visite > au programme > événements et rendez-vous > archives des rendez-vous de la Cité > archives 2011 des rendez-vous de la Cité > ciné & archi : main basse sur la ville

ciné & archi : main basse sur la ville

projection et conférence avec Via Patrimoine
jeudi 13 octobre 2011 à 19h, cinéma de la Cité

La Cité et Via Patrimoine, associés pour proposer un cycle de projections-conférences consacrées à la ville, à l’architecture et au patrimoine bâti à travers le cinéma, présentent un nouveau rendez-vous consacré à Main basse sur la ville de Francesco Rosi, suivi d’une conférence à deux voix de Pascale Lacourarie et Nathalie Guillaumin-Pradignac sur les politiques des grands ensembles.

le film

main basse sur la ville
de Francesco Rosi,
Italie - 1963 - 1h45,
Lion d’Or Mostra de Venise 1963
Début des années 60. Naples se transforme sous l’impulsion de la municipalité de droite qui, alliée à un entrepreneur sans vergogne, lance de grands programmes fonciers et immobiliers. Les spéculateurs s’en donnent à cœur joie, Nottola le premier, qui cumule les casquettes d’entrepreneur et de conseiller municipal. Quelques semaines avant les élections, l’effondrement d’un taudis à proximité d’un chantier suscite un émoi considérable dont les répercussions politiques atteignent le cœur du pouvoir napolitain. Une commission d’enquête est nommée qui va tenter, malgré les pressions, de faire toute la vérité sur les agissements du pouvoir en matière d’immobilier et de pots de vin.... »

la conférence


« Après l’urgence des reconstructions d’après guerre, les municipalités se trouvent confrontées à des choix politiques afin de répondre à la demande urgente de construction de logements en grand nombre : établir de nouveaux quartiers en périphérie des villes ou bien intervenir dans les centres anciens. Cette période des années 1950 et 1960 voit la mise en en place des principes de la construction industrialisée des grands ensembles mais aussi des politiques de sauvegarde des centres historiques.
conférence menée par Pascale Lacourarie, médiatrice et Nathalie Guillaumin-Pradignac, directrice de Via patrimoine.

tarif unique de la soirée : 3,50€
+ d'info sur le film