cinéma : présumé coupable, valois du public du ffa - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Acheter vos billets musée en ligne
FR | EN
pour la sécurité sanitaire de tous, nous vous informons que le port du masque est obligatoire dans nos espaces pour les personnes de plus de 11 ans.
accueil > votre visite > au programme > événements et rendez-vous > archives des rendez-vous de la Cité > archives 2011 des rendez-vous de la Cité > cinéma : présumé coupable, valois du public du ffa

cinéma : présumé coupable, valois du public du ffa

du 5 au 18 octobre 2011, cinéma de la Cité

Plébiscité par les spectateurs du dernier Festival du film francophone d’Angoulême, qui lui ont décerné le Valois du Public, Présumé coupable de Vincent Garenq revient sur les écrans de la Cité pour sa sortie en salles. Un film inspiré par l’histoire d’Alain Marécaux - « l’huissier » de l’affaire d’Outreau - arrêté en 2001 ainsi que sa femme et douze autres personnes pour d’horribles actes de pédophilies qu’ils n’ont jamais commis. La spectaculaire interprétation de Philippe Torreton lui a valu le Valois du Meilleur acteur au même festival du Film francophone d’Angoulême.

présumé coupable

France, 2011 - 1h42
Valois du Public, Valois du Meilleur acteur Festival du film francophone Angoulême 2011
de Vincent Garenq
scénario Vincent Garenq, Alain Marécaux, Hubert Delarue, Serge Frydman
d’après l’œuvre d’Alain Marécaux

l’histoire
C’est l’histoire de la descente en enfer d’un homme innocent face à un système judiciaire incroyablement injuste et inhumain, l’histoire de sa vie et de celle de ses proches broyée par une des plus importantes erreurs judiciaires de notre époque...

sur le film
Petite ville de la banlieue de Boulogne sur Mer, Outreau est aujourd’hui tristement célèbre pour la fameuse affaire d’abus sexuels et de pédophilie qui a débuté en 2001. Les faits sordides, reprochés à une vingtaine de personnes, ont ému la France entière. Quelques années après, il s’est avéré que la plupart de ces individus avaient été accusés à tort. Depuis, ce scandale judiciaire a fait couler beaucoup d’encre. Beaucoup ont dénoncé les défaillances du système juridique français.
Pour rappel, l’affaire d’Outreau a débuté lorsque les services sociaux ont découvert que le couple Myriam Badaoui et Thierry Delay pratiquait des relations incestueuses avec ses enfants. Inculpés, les deux adultes ont alors affirmé que deux de leurs voisins participaient à ces pratiques sexuelles déviantes. Le juge Fabrice Burgaud se trouve alors chargé d’instruction par le Procureur de la République et croit mettre le doigt sur un réseau de pédophilie. En plus des deux couples cités précédemment, il écrouera quatorze personnes soupçonnées d’implication dans les viols et autres exactions sexuelles sur les enfants de Myriam Badaoui et Thierry Delay. Les prémices d’une terrible procédure pénale...

+ d'info sur le film, dates et horaires