ciné événement : rouge comme le ciel - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Acheter vos billets musée en ligne
FR | EN
accueil > votre visite > au programme > événements et rendez-vous > archives des rendez-vous de la Cité > archives 2011 des rendez-vous de la Cité > ciné événement : rouge comme le ciel

ciné événement : rouge comme le ciel

projection exceptionnelle audio-décrite et sous-titrée, suivie d’un débat
lundi 26 septembre 2011 à 20h, cinéma de la Cité

Inspiré de la vie de Mirco Mencacci, un des ingénieurs du son les
plus talentueux d’Italie, Rouge comme le ciel retrace le combat obstiné d’un jeune garçon aveugle pour atteindre ses rêves et gagner sa liberté… Un très beau film que la Cité, en partenariat avec le Pôle régional d’éducation à l’image, propose de découvrir à l’occasion d’une projection exceptionnelle audio-décrite et sous-titrée.

rouge comme le ciel

film italien de Christiano Bortone

l’histoire
Mirco perd la vue à l’âge de dix ans et doit poursuivre sa scolarité dans un institut spécialisé. Loin de son père, il ne peut plus partager avec lui sa passion du cinéma. Il trouve pourtant le moyen de donner vie aux histoires qu’il s’invente : il enregistre des sons sur un magnétophone puis coupe les bandes, les colle et les réécoute. L’école très stricte n’approuve pas du tout ses expériences et fait tout pour l’en écarter. Mais Mirco, loin de se résigner, poursuit sa passion...

à propos du film

Mirco Mencacci est né en 1961 à Pontedera, une petite ville de Toscane. Il perd la vue à l’âge de huit ans dans un accident domestique. Il développe alors une extrême sensibilité aux sons et devient musicien professionnel et producteur de musique.
En 1992, il crée son propre studio d’enregistrement à Pontedera, puis en 1999 s’expatrie à Rome pour ouvrir une société de post-production son Sam di Mirco Mencacci.
En 2004 il devient membre de le société Sound on Studios S.r.l, un autre studio son spécialisé dans le mixage de films. C’est alors qu’il crée les univers sonores de films italiens tels que Le Regard de Michel Ange de Michelangelo Antonioni, Nos meilleures années de Marco Tullio Giordana ou encore La Fenêtre d’en face de Ferzan Ozpetec.
Pour ses créations, Il travaille sur une nouvelle manière de diffuser le son et développe le système du « son sphérique », utilisé pour la première fois dans le film Le Regard de Michel Ange. Au festival du film d’Aubagne ainsi qu’au festival de films pour enfants « Cinekid » à Amsterdam, il en fait la démonstration et explique son travail d’ingénieur du son.
Mirco a également créé la Fondation In Suono, dont l’objectif est de créer un parc proposant des ballades sonores (bruits naturels et urbains, musique et silence, espaces acoustiques…). Le but de cette opération est de sensibiliser les gens au phénomène de la pollution sonore. Mirco est très attaché à la réalisation de ce projet et cherche toujours des partenaires.

à propos du réalisateur

Cristiano Bortone fait des études de cinéma et de télévision à l’université de New York où il obtient en 1991 un diplôme en section réalisation et commence à travailler en tant que réalisateur et producteur chez Orisa Production. Parallèlement, il participe à des projets artistiques très divers. Il fait par exemple un spectacle de one-man show en Italie et aux États-Unis. De 1989 à 1991 il est free-lance pour un magazine d’art contemporain Opening pour lequel il écrit des articles sur l’art et les médias de masse. En 1996 il collabore à l’écriture du manuel Fare un corto publié par les Editions Dino Audino et il écrit actuellement dans les magazines Panorama, Expresso (un magazine portugais) et Sopra il livello del mare. En plus de ces travaux d’écriture, il exerce son métier de producteur et de réalisateur aussi bien sur des longs métrages que sur des documentaires ou des programmes de télévision dans d’importantes sociétés de production italiennes.

+ d'info sur le film