ciné môme des pirates : la nounou et les pirates - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Acheter vos billets musée en ligne
FR | EN
pour la sécurité sanitaire de tous, nous vous informons que le port du masque est obligatoire dans nos espaces pour les personnes de plus de 11 ans.
accueil > votre visite > au programme > expositions temporaires > archives des expositions > archives des expositions 2011 > l’île aux pirates > les animations, ateliers, projections, rendez-vous > ciné môme des pirates : la nounou et les pirates

ciné môme des pirates : la nounou et les pirates

du 7 au 25 septembre 2011, cinéma de la Cité

C’est l’heure du bain. Choo Choo, la nounou fabriquée à partir de chiffons, et le petit garçon dont elle a la charge chahutent gaiement. C’est alors que la baignoire prend le large et se retrouve au beau milieu de la mer ! Cet équipage de fortune va se retrouver confronté à de terribles pirates ! De deux bouts de ficelle le réalisateur russe tire un véritable chef-d’œuvre de l’animation.

la nounou et les pirates


de Garri Bardine
Russie - 2001 - 43 min
Film d’animation muet
Le programme propose deux autres films courts du même auteur : Fioritures (animation de fil de fer, Palme d’Or du court métrage à Cannes) et Conflit (animation d’allumettes).
l’histoire
Le jour se lève et éclaire progressivement la chambre d’un jeune garçon encore endormi. La nounou, allongée au pied du lit, se réveille tandis que les parents disent au revoir par la fenêtre. L’enfant se réveille à son tour et saute dans les bras de sa nounou. Elle fait couler le bain de l’enfant : un jeu complice s’installe entre eux, jusqu’à ce qu’elle ôte brusquement le bouchon de la baignoire. Tel est le prélude des nouvelles aventures de la nounou et du petit garçon dans l’océan. Leur amitié traverse des épreuves sérieuses, mais nos amis les surmontent avec panache. Le film est magnifiquement accompagné par la musique du célèbre compositeur Isaac Dounaevski.

+ d'info sur le film, dates et horaires

garri bardine

Garri Bardine a étudié la comédie à l’Ecole-Studio de Mkhat avant de rejoindre la troupe du Théâtre Dramatique de Moscou. A l’invitation de Sergueï Obraztsov, il devient ensuite réalisateur-metteur en scène au Théâtre National des Marionnettes.
En 1975, il entre au studio Soyouzmoultfilm ; en quinze ans, il y réalise autant de films d’animation, sur lesquels il est à la fois metteur en scène et scénariste. Explorant d’abord l’univers du dessin animé, Bardine trouvera sa vraie notoriété cinématographique en se consacrant à d’autres techniques d’animation : pâte à modeler (La Boxe, 1985 ; Le Loup gris et le Petit Chaperon rouge, 1990), fil de fer (Fioritures, 1987), et même allumettes (Le Conflit, 1983) voire ficelle (Le Mariage, 1987)... Cette constante recherche formelle est récompensée par la Palme d’or du Meilleur court métrage au Festival de Cannes 1988.
En 1991, il fonde le studio Stayer avec ses plus proches et fidèles collaborateurs. Peu diffusé dans son propre pays, il bénéficie en revanche d’une popularité internationale croissante grâce à Le Chat botté (1995), La Nounou (1997) et sa suite La Nounou et les pirates (2001), ainsi qu’Adagio (2000).