ateliers : diego agrimbau et lucas varela à l’iut - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Acheter vos billets musée en ligne
FR | EN
accueil > la Cité > hors les murs > archives Hors les murs > archives Hors les murs 2011 > ateliers : diego agrimbau et lucas varela à l’iut

ateliers : diego agrimbau et lucas varela à l’iut

les 12 et 15 septembre et du 17 au 21 octobre 2011 à l’IUT (Angoulême)

À l’occasion de la résidence de Diego Agrimbau et de Lucas Varela, auteurs argentins accueillis à la maison des auteurs, la Cité initie un partenariat avec l’Institut Universitaire de Technologie (IUT) d’Angoulême et propose des interventions consacrées à la réalisation de planches de bande dessinée. Ces ateliers, au cours desquels les échanges se feront principalement dans la langue de Cervantès, ont également pour originalité de favoriser des collaborations entre auteurs et enseignants de différentes disciplines.
Les 12 et 15 septembre, les étudiants hispanisants en 2ème année de SRC (Services et réseaux de la communication) s’initieront à la bande dessinée en compagnie de Diego Agrimbau et de Lucas Varela secondés par Pascale Clauzure, agrégée d’espagnol, Pierre Martin, enseignant image et son en SRC, et Alberto Bocos Gil, photographe, co-animateurs de l’atelier. Les deux séances seront consacrées au travail d’adaptation et de découpage de la nouvelle La noche boca arriba (La nuit face au ciel) de Julio Cortázar.
Les étudiants hispanisants en 2ème année de Techniques de commercialisation s’attèleront du 17 au 21 octobre à la réalisation d’un scénario et de planches mettant en scène l’addiction à la consommation. Ce projet, réalisé dans le cadre du module « Apprendre Autrement », sera développé en partenariat avec Philippe Rullier, professeur d’expression et de communication, et Pascale Clauzure, agrégée d’espagnol.

les auteurs

Diego Agrimbau réalise des bandes dessinées depuis le début des années 1990. Considéré comme l’un des artisans du renouveau de la bande dessinée argentine, il a collaboré au cours des dix dernières années avec de nombreux dessinateurs et écrit pour des genres aussi distincts que la science-fiction, l’érotisme, les récits du quotidien ou la bande dessinée jeunesse. Il est publié par les éditions La Cúpula, Planeta DeAgostini et Norma Editorial (Espagne) ; Casterman, Albin Michel et L’Atalante (France) ; Eura Editoriale (Italie) ; Revista 9 (Grèce) ; Fierro, Historieteca, Diario Tiempo Argentino (Argentine).
+ d'info sur Diego Agrimbau

Lucas Varela a tout d’abord travaillé comme dessinateur et graphiste pour le quotidien argentin Clarín. Il se consacre pleinement à la bande dessinée et l’illustration depuis 2002. Ses illustrations paraissent dans Clarín, La Nación, Rolling Stone Argentina ; The Observer, Financial Times, Wired UK, Time Out (Londres), La Vanguardia (Espagne). En Argentine, il a notamment publié deux albums d’histoires courtes Estupefacto (Ed. Domus, 2006) et Matabicho (Ed. Moebius, 2009) ; avec l’auteur Carlos Trillo, récemment disparu, il a réalisé La Corne écarlate (SAF, 2004), L’Héritage du Colonel (Delcourt, 2009), Sasha Despierta et la série la jeunesse Ele. Il travaille pour l’agence anglaise Dutch Uncle et la revue mensuelle Fierro ; son travail plastique est régulièrement exposé dans des galeries argentines.
+ d'info sur Lucas Varela

Ces interventions s’intègrent dans le programme des rencontres et ateliers développés par Diego Agrimbau et Lucas Varela, accueillis en résidence à la maison des auteurs d’Angoulême dans le cadre des bourses du Centre national du livre.