paul burckel - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > la Cité > la maison des auteurs > résidents et anciens résidents > les anciens résidents > paul burckel

paul burckel

en résidence de juin à septembre 2011

Paul Burckel est né à Strasbourg en 1980. Doté d’un féroce appétit pour les histoires, il se destine tout d’abord à devenir la future Enid Blyton avant qu’il ne s’entiche de dessin et opte plus modestement pour Pablo Picasso. Cette décision le conduira à passer le diplôme des Arts Décoratifs de Strasbourg.
Plus tard, il rencontre l’équipe de l’Institut Pacôme, maison de micro-édition de bande dessinée. Il participe à leurs ouvrages collectifs pour lesquels il réalise plusieurs récits courts. Cette pratique régulière de la bande dessinée le ramène à son premier attachement : la fiction. À trente ans révolus, nostalgique de cet amour à peine consommé, il s’attèle désormais à l’écriture et la réalisation d’un long récit de bande dessinée. Son projet de résidence à la maison des auteurs, Les Ogresses, évoque la vie des domestiques à travers le parcours de Jeanne, et interroge plus largement les rapports de force entre dominants et dominés.
Paul Burckel vit toujours à Strasbourg, où il travaille comme illustrateur ; il est également chargé de cours à l’Iconograf et à l’École des Arts Décoratifs.

ouvrages collectifs

- Revoilà Popeye, 2012, ouvrage collectif d’Onapratut. Participation.
- Le Poulpe Multipotent, revue de l’Institut Pacôme. A participé aux numéros sur : la Patate, 2008, l’Electron, 2008, l’Eau, 2009, la Folie 2009, les Abeilles, 2010, le Futur, 2010, le Poil, 2011, Les Champignons, 2012.
- Impudicus, collection de l’Institut Pacôme. A participé à Impudicus 2, 2008 et Impudicus : Nadine, 2010.
- Bigle, ouvrage del’Institut Pacôme. Vingt pages de récit muet sur une structure de Jonvon Nias, 2007.
- Qui veut tuer le président ?, 2007 ; Qu’est-ce qui te fait peur ?, 2008 ; Qu’est ce qu’on mange ?, 2009, collectifs d’Onapratut. Récits courts sur scénarios de Filak.
- Les Nouveaux Pieds Nickelés, 2010, ouvrage collectif d’Onapratut. Vingt pages de récits sur un scénario de Filak intitulé « Les Pieds Nickelés ne manquent pas d’idées ».
- Psikopat, 2009, revue. Récits courts avec et sans Filak au scénario.

webographie

http://www.picnicparty.net/paul-burckel/
http://institutpacome.free.fr