marion tournay - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
musée : pour préserver l’intégrité des œuvres, une température de 20° est requise au sein des espaces d’exposition, aussi prévoyez de vous couvrir pour passer une agréable visite dans nos murs !
accueil > la Cité > la maison des auteurs > résidents et anciens résidents > les anciens résidents > marion tournay

marion tournay

en résidence de décembre 2005 à septembre 2008

Marion Tournay, née en 1984, se définit avant tout comme une raconteuse d’histoires. Autodidacte, elle apprend le dessin et la couleur en suivant des cours de modèle vivant durant l’hiver et, lorsque viennent les beaux jours, en se promenant dans la nature avec, au fond de sa sacoche, un petit carnet et une boîte d’aquarelles. Elle fait ses premiers pas en bande dessinée en réalisant Citrouille l’hippopotame, une fable initiatique de cent pages où l’on suit une galerie de personnages animaliers perdant peu à peu leur innocence. Depuis, elle raconte inlassablement des histoires fantaisistes qu’elle voudrait profondément humanistes, des histoires au ton à la fois naïf et grave d’où se dégage une poésie légèrement décalée. Elle dessine et écrit actuellement Le Paradis perdu, un récit qui met en scène, dans un jardin fantastique, la fragilité humaine. La plupart de ses bandes dessinées sont publiées sur son site Internet, La Mouette impériale.

bibliographie/parutions

livres

- Encres de Chine, l’album du premier festival de l’image dessinée française à Beijing - octobre 2005 (ouvrage collectif), 16000 Images, 2006.
- Le traité des images liées et des fumées parlantes : catalogue de l’exposition, premier festival de l’image dessinée française à Beijing, 16000 Images/EcoleSupérieure de l’Image, 2006.

webographie

- www.la-mouette-impériale.com