le musée de la bande dessinée est le plus fréquenté de la région (...) - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > la Cité > actualités de la Cité > le musée de la bande dessinée est le plus fréquenté de la région (...)

le musée de la bande dessinée est le plus fréquenté de la région poitou-charentes

avec près de 60 000 visiteurs en 2010

Forte d’une fréquentation générale qui s’élève à 172.800 visiteurs au cours de l’année 2010, la Cité se félicite du nombre des entrées de son musée de la bande dessinée qui, avec près de 60.000 visiteurs sur la période, se place largement en tête du classement des musées de la région et cela dès sa première année complète d’ouverture. Il est suivi par le musée archéologique de Saintes et le musée d’Angoulême [1].

la Cité en chiffres

une fréquentation générale de 172.800 visiteurs accueillis en 2010

59 368 entrées musée + expositions
dont 13 500 entrées au musée pendant le FIBD
27 238 entrées salle de lecture de la bibliothèque
49 068 entrées cinéma
6 379 entrées cinéma pendant les festivals
1 459 participants aux ateliers médiation
1 120 participants aux rencontres, cartes blanches, conférences
14 957 clients comptoir librairie
2 989 participants aux congrès
10 222 couverts brasserie

soit une moyenne d’environ 500 personnes par jour fréquentant la Cité.

En trois ans d’existence, les évolutions sont notables sur l’ensemble
des composantes de l’établissement.

De 38 900 visiteurs en 2007 (dont 11.000 pendant le FIBD), le musée de la bande dessinée est passé à 59.400 entrées en 2010 (en hausse de 53%). Ses collections de planches originales (hors dépôts) sont passées dans le même temps de 7.875 à 8.077.

Le fonds de la bibliothèque patrimoniale, fort de 42.000 albums et 113.900 périodiques en 2007, a atteint en 2010 un total de 58.000 ouvrages et 120.500 périodiques.

La bibliothèque de lecture publique, dont le nombre de volumes disponibles de la salle de lecture est passé de 20.000 à 29.000 ouvrages en prêt, a connu une hausse de 21% de ses abonnés actifs (de 1.400 à 1.700) et de 23% de ses prêts annuels (de 74.400 à 91.200).
Le nombre de prêt de malles pédagogiques aux établissements scolaires du département s’est également développé, passant de 6.000 à 15.000 documents prêtés (+150%).

De son côté, la maison des auteurs a diversifié ses résidences. Sur 37 auteurs accueillis en 2010 (32 en 2007), 17 venaient de l’étranger (2 en 2007). La nature des projets développés en résidence est également plus variée : 6 projets de film d’animation en 2010 contre un seul en 2007.

Profitant de ses nouveaux aménagements (2 salles), le cinéma de la Cité a vu ses entrées progresser de 44%, passant de 34.000 spectateurs en 2007 à plus de 49.000 en 2010 (dont près de 15.000 scolaires, contre 10.500 en 2007, en hausse de 43%). Il a diffusé plus de 200 films en 2010, sur 2.132 séances. Tous ces chiffres s’entendant hors festivals (Film francophone, 16000 Toons).

Pour sa part, la librairie a vu son chiffre d’affaires progresser de 43% entre 2007 et 2010.

Sans oublier le pari gagnant d’un nouveau concessionnaire à la brasserie panoramique de la table à dessin, qui a non seulement renouvelé et adapté la formule de restauration, mais a conquis une nouvelle clientèle, fidèle et nombreuse, servant plus de 10.500 couverts en 2010 (hors événements).

Enfin, l’ensemble est parachevé avec le lancement en juin 2009 du portail internet de la Cité, qui est en progression constante et rapide, passant de 71.500 visiteurs par mois en 2009 à 136.700 visiteurs mensuels en 2010, pour un nombre de pages consultées passé de 12.000 à 30.700 par jour.
Pas moins de 9.000 abonnés reçoivent chaque semaine la lettre d’information électronique. Elle est également lue en ligne chaque semaine par 3.300 internautes, portant sa diffusion hebdomadaire à 12.300 lecteurs.

le succès du musée de la bande dessinée sur culturebox


[1Respectivement 43.000 et 40.600 visiteurs (source Charente Libre).