camilo sanin - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > la Cité > la maison des auteurs > résidents et anciens résidents > les anciens résidents > camilo sanin

camilo sanin

en résidence d’avril 2003 à avril 2004

C’est au début des années 90, alors qu’il étudie à l’université, que Camilo Sanin commence à s’intéresser à la bande dessinée et à l’illustration, ce qui le conduit très vite à suivre des cours de dessin à Bogotá. Il découvre alors dans des revues de bande dessinée espagnoles des années 80, dénichées chez des vendeurs de livres d’occasion, des auteurs comme Serpieri, Bilal, Toppi, Giménez, qui seront essentiels dans ses premières années de formation. Il participe ensuite activement aux fanzines qui se créent dans sa ville à la fin des années 90, expose ses premiers travaux à la Foire internationale du livre de Bogotá, et s’intéresse à la bande dessinée américaine, et plus particulièrement à Dave McKean. En 2002, il décide de quitter la Colombie pour la France. Il réalise la même année un court récit sur Louis Armstrong dans lequel il mêle peinture et collage sur ordinateur pour les éditions Nocturne. En 2003, il intègre la Maison des Auteurs pour y développer le projet Don Q. En 2006, il publie un second coffret dans la collection BD Jazz et participe à l’album collectif Droits de l’homme aux éditions Glénat. De retour à Bogotá, il partage son temps entre des activités de graphiste et son travail d’auteur.

bibliographie/parutions

album

- Louis Amstrong, éd. Nocturne, 2003 (BD Jazz).