l’exposition : le parcours de visite - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Acheter vos billets musée en ligne
FR | EN
le restaurant la table à dessin est actuellement fermé pour travaux.
accueil > votre visite > au programme > expositions temporaires > archives des expositions > archives des expositions 2011 > l’île aux pirates > l’exposition : le parcours de visite

l’exposition : le parcours de visite

Planches originales, imprimés (revues, journaux, livres anciens), agrandissements, éléments interactifs, audiovisuels (extraits de films, interviews d’auteurs), costumes et pièces historiques provenant des musées de la région prennent place dans une scénographie ludique en trois temps.

le bateau pirate


Hawk of the SeasPénétrant tout d’abord dans le bateau des pirates, le visiteur découvre les planches emblématiques des grands classiques dessinés du genre : Barbe-Rouge de Jean-Michel Charlier et Victor Hubinon, Hawks of the Seas de Will Eisner, Capitaine Fantôme de Raymond Cazanave et Marijac
Costumes, accessoires, éléments muséographiques côtoient les éditions anciennes et illustrées. Des ouvertures faites dans la coque (les fameux sabords) contiennent les vitrines renfermant planches originales et objets muséographiques.

la haute mer et l’île déserte


Isaac le PirateS’ouvrent ensuite les vastes horizons de la haute mer. Ici sont présentées les images de somptueux rafiots, de terribles canonnades, de sanglants abordages, provenant des pages d’Hermann, Christophe Blain, Jason, Jean-Luc Masbou, André Juillard, Jacques Terpant
PepitoAu milieu de l’océan, l’île déserte, réservée aux plus jeunes, offre un trésor de jeux, d’accessoires et un coin lecture aux coffres remplis de classiques comme le Vieux Nick de Remacle, Pepito de Luciano Bottaro ou d’œuvres plus récentes comme Captain Wafwaf et Miaou de B-gnet ou Sardine de l’Espace d’Emmanuel Guibert et Mathieu Sapin. Le jeune public découvre ainsi une belle sélection des meilleures séries anciennes ou contemporaines pour enfants, où l’humour règne presque sans partage.
Long John Silver

l’île au trésor

la bande dessinée au service de la littérature
Un espace dédié permet ensuite de découvrir quelques-unes des meilleures adaptations du plus grand classique littéraire du genre : L’île au trésor, illustré par Hugo Pratt ou Fred Simon, Capitaine Écarlate par David B. et Emmanuel Guibert, illustrant la vie rêvée de Marcel Schwob, Long John Silver, librement inspiré de Stevenseon, par Xavier Dorison et Mathieu Lauffray ou Le Maître de Ballantrae par Hippolyte, trouvent ici leur place.
L'Île au poulaillerplace aux femmes
Enfin, la jeune dessinatrice Laureline Mattiussi propose les meilleures pages de sa récente série L’Île au poulailler, qui renouvelle de belle manière la mythologie boucanière, avec la figure paradoxale d’une femme-pirate ironique et maîtresse de son destin, lointainement inspirée des figures historiques d’Anne Bonny et Mary Read.

Des séries les plus classiques aux oeuvres contemporaines et décalées, tous les regards sur la flibuste sont offerts aux visiteurs !


crédits
Hawk of the Seas © Reprinted with permission Will Eisner Studio Inc.
Isaac le Pirate © éditions Dargaud / Christophe Blain
Pepito © Anabella Bottaro
Long John Silver © éditions Dargaud / Xavier Dorison et Mathieu Lauffray
L’Île au poulailler © éditions Glénat / Laureline Mattiussi