l’auteur du dessin de l’affiche : camille moulin-dupré - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Acheter vos billets musée en ligne
FR | EN
accueil > votre visite > au programme > expositions temporaires > archives des expositions > archives des expositions 2011 > l’île aux pirates > l’auteur du dessin de l’affiche : camille moulin-dupré

l’auteur du dessin de l’affiche : camille moulin-dupré

Au cours de sa résidence à la maison des auteurs d’Angoulême, Camille Moulin-Dupré a réalisé le dessin de l’affiche de l’exposition L’Île aux pirates, dans un style « ligne claire » assumant tous les codes du genre : perroquet, crochet, sabre, bandeau d’œil, sabre, tête de mort, barbe fournie…

Étudiant aux Beaux-Arts de Rennes, Camille Moulin-Dupré fait ses armes au sein du collectif Un regard moderne.com (auprès des anciens Bazooka, Kiki et Loulou Picasso, Olivia Clavel, mais aussi Placid, Chris Marker, etc.). Il produit plus de 300 animations Flash pour le web et participe aux résidences lors des projections ou expositions du groupe.
En 2005, il délaisse l’art contemporain au profit de sa passion pour les comics alternatifs américains et l’animation japonaise. Depuis, il ne produit plus que des animations fortement marquées par la bande dessinée, soit sur le plan graphique ou le rapport à la case.
Il réalise pour la société de production Vivement lundi ! son premier court métrage, Allons-y ! Alonzo !, un hommage à la carrière de Jean-Paul Belmondo qui s’inspire directement d’Hergé et de la période dorée des revues de bandes dessinées franco-belges. Sorti en 2009, ce film, sélectionné dans plus de 90 festivals, connaîtra une carrière internationale.
Hôte de la maison des auteurs, résidence d’artistes de la Cité internationale de la bande dessinée d’Angoulême, il y a réalisé de janvier à mars 2011 les recherches graphiques de son prochain projet : Le Voleur et l’estampe, une histoire qui sera développée en court-métrage, en livre illustré et livre numérique et dont le dessin s’inspire profondément des grands maîtres de l’estampe japonaise : Hiroshige, Harunobu et Hokusaï. Une façon pour l’auteur de renouer avec sa passion première, le Japon, d’explorer ainsi la plus belle des lignes claires et d’expérimenter de nouveaux jeux de compositions en vignette.

blog
http://solsticeprod.blogspot.com/

filmographie
weblog#18, 2004, un regard moderne.com.
weblog 2004, 2005, un regard moderne.com.
Solstice, 2006, auto-produit
Allons-y ! Alonzo !, 2009, Vivement Lundi ! / Les Films du Nord / La Boîte... Productions, Nadasdy Film / CRRAV