le salon de thé de l’ours malais - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
FR | EN
accueil > nos ressources > sélections de la Cité > archives des sélections de la Cité > archives 2011 des sélections de la Cité > les livres coups de cœur 2011 de la Cité > le salon de thé de l’ours malais

le salon de thé de l’ours malais

de David Rubin (Rackham)

Sigfrido tient un troquet, dispensaire pour les âmes dans lequel se retrouvent des personnages émouvants frappés par la cruauté de la vie… David Rubin conjugue à merveille les histoires de ces personnages en douze nouvelles empreintes de mélancolie et d’espoir.
Ces fidèles clients confient à Sifrido qui sait les écouter, leurs peines, tristesses et autres joies. Ainsi Caetano Crayon, avant l’accident qui l’a rendu aveugle, était le super-protecteur de la ville, Herminia la gorgone change en pierre tous les hommes qui la regardent ou Adam Kent, super héros dévasté par la mort de son amour. Tous les clients de Sigfrido ont une chose en commun : ils sont tous torturés par leurs sentiments, poussés à bout par l’amour, la haine ou la peur.
A partir de quelques personnages, David Rubin parvient à orchestrer des histoires mélancoliques sur la condition humaine. Son style élégant et dynamique l’affirme comme un des auteurs les plus prometteurs de la scène espagnole. Le salon de thé de l’ours malais a reçu 4 nominations au Salón del Cómic de Barcelone 2007 (auteur révélation, meilleur scénario, meilleure œuvre et meilleur dessin tout en gagnant le prix Josep Toutain décerné à l’auteur révélation). C’est son deuxième album publié en France après Hors d’atteinte (Rackham, 2008).

acheter le livre de David Rubin, traduit par Alejandra Carrasco-Rahal : Le salon de thé de l’Ours malais. Rackham / 19€.