tigran mangassarian - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > la Cité > la maison des auteurs > résidents et anciens résidents > les anciens résidents > tigran mangassarian

tigran mangassarian

en résidence de février à mars 2012

Résidence précédente : de mars à juin 2011

Né en 1959, Tigran Mangassarian est un des pionniers de la bande dessinée en République d’Arménie. Au début des années 80, alors qu’il est encore étudiant à l’Académie des beaux arts d’Erevan, un album relié du magazine Spirou échoue par hasard dans son atelier. Une révélation ! Au cours des années 90, il tente de créer deux revues pour la jeunesse en arménien. Hopop et Comix ne connaissent malheureusement qu’un numéro chacun. En 2005, il auto-édite le premier album de bandes dessinée arménien, Silence, témoignage sur le génocide de 1915. En 2008, il revient sur le même sujet avec Prior to the auctions of soul, un récit en anglais. En 2011, il a séjourné à la maison des auteurs pour élaborer Le Fruit vert, l’histoire de son père et de son oncle pendant la Seconde Guerre mondiale. Il revient pour son nouveau projet Quatre, mettant en scène un géophysicien qui effectue des recherches sur ce qu’était la Terre avant la disparition des dinosaures.

bibliographie

- Prior to the Auction of Souls, roman graphique, 2008.
- Silence, roman graphique, 2005.
- From the Darkness to the Light, roman graphique en deux tomes, 1995-1996.

Prior to the Auction of Souls

Silence

Le Fruit vert

Le Fruit vert

Le Fruit vert