cinéma : ha ha ha, le nouveau hong sangsoo - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Acheter vos billets musée en ligne
FR | EN
accueil > votre visite > au programme > événements et rendez-vous > archives des rendez-vous de la Cité > archives 2011 des rendez-vous de la Cité > cinéma : ha ha ha, le nouveau hong sangsoo

cinéma : ha ha ha, le nouveau hong sangsoo

à l’affiche à partir du 7 avril 2011, cinéma de la Cité

Ha Ha Ha, le dernier film du réalisateur coréen Hong Sangsooa reçu le prix Un certain regard lors du festival de Cannes 2010.
Quelques jours avant son départ pour le Canada le réalisateur Jo Munkyung revoit son grand ami Bang Jungshik, critique de film. Lors de ce rendez-vous arrosé, les deux amis découvrent par hasard qu’ils se sont rendus récemment dans la même petite ville en bord de mer. Ils décident de se raconter leur voyage réciproque à condition de n’en révéler que les moments agréables.

Ha,Ha,Ha

Corée du sud 2010, 1:56
de Hong Sangsoo, avec Kim Sang-kyung, Moon So-ri, Jun-Sang Yu…

À la manière de Robert Bresson qui est une de ses références majeures (très sensible dans son premier film, Le Jour où le cochon est tombé dans le puits), Hong Sangsoo pense comme ses acteurs comme des modèles qui doivent être et non qui doivent jouer. Son travail à lui est donc juste de les mettre à l’aise comme il l’explique : « Je pense qu’un acteur fait bien ce qu’on attend de lui s’il se sent à l’aise. Dans le cas contraire, il se contracte. Il se fie alors à sa mémoire et intellectualise, ce qui nuit à son jeu naturel. Le travail du metteur en scène est de l’amener à un état d’esprit qui lui permet d’éviter cet écueil. Il doit aider l’acteur à se concentrer sur ses propres pensées et ce de manière constante, de façon qu’il puisse entrer dans le film avec des sentiments authentiques. »
Comme le Hongkongais Wong Kar Wai, Hong Sangsoo n’a pas de scénario quand il commence à tourner. Il a une vague idée de ce qu’il veut raconter et laisse une grande partie de l’histoire se créer dans son rapport aux comédiens. Et cette façon de faire ne semble pas prête à changer.

à partir du jeudi 7 avril 2011
cinéma de la Cité
60 avenue de Cognac
Angoulême

+ d'info sur le film et horaires