ciné rencontre : les yeux ouverts - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Acheter vos billets musée en ligne
FR | EN
pour la sécurité sanitaire de tous, nous vous informons que le port du masque est obligatoire dans nos espaces pour les personnes de plus de 11 ans.
accueil > votre visite > au programme > événements et rendez-vous > archives des rendez-vous de la Cité > archives 2011 des rendez-vous de la Cité > ciné rencontre : les yeux ouverts

ciné rencontre : les yeux ouverts

mercredi 6 avril 2011 à 20h30, cinéma de la Cité

En s’inscrivant dans la période particulière de la fin de l’existence, Frédéric Chaudier, le réalisateur du documentaire Les yeux ouverts, regarde, écoute, accompagne les patients, les bénévoles, les équipes soignantes de la maison médicalisée Jeanne Garnier, à l’heure où ces voyageurs particuliers qui séjournent dans l’établissement, sont appelés à s’éloigner. Simple, belle et humaine, cette odyssée est une expérience tour à tour tendre, poignante, drôle et émouvante. La projection se poursuit par une rencontre avec le réalisateur.

Les yeux ouverts


France 2010, 1:33
documentaire de Frédéric Chaudier

Le tournage a duré quatorze mois au sein d’une unité de soins palliatifs à l’hôpital Jeanne Garnier de Paris.
Frédéric Chaudier explique l’origine de sa démarche : « Je veux raconter les histoires de toutes ces personnes, leur quotidien à Jeanne Garnier, leur passé en dehors. Transmettre à mon tour, et donner à voir ce qu’ils m’ont offert : comment affronter la mort qui frappe à leur porte. »
Ce film est très personnel pour le réalisateur puisqu’il a été tourné après qu’il ait perdu son père suite à deux ans de lutte contre la maladie. Il a accompagné son père dix mois et connaissait bien les équipes qui y travaillent, ce qui lui a permis de gagner leur confiance et d’avoir leur accord pour filmer.
Le réalisateur a eu 250 heures de rushes à traiter pour aboutir à son documentaire final.

La première des avant-premières a eu lieu symboliquement au ministère de la Santé, qui a financièrement soutenu le film.
Frédéric Chaudier parle de son choix d’apparaître sous forme de personnage animé dans son documentaire : « Il y avait un désir du producteur pour que je sois un peu plus présent dans le film, que je fasse office de guide, un besoin que j’accompagne le spectateur. Avec la production, nous avons beaucoup réfléchi à une manière de me faire apparaître dans le récit et on en est arrivé à l’univers de l’animation. »

mercredi 6 avril 2011 à 20h30
cinéma de la Cité
60 avenue de Cognac
Angoulême
projection suivie d’un débat sur les soins palliatifs en présence de Frédéric Chaudier
soirée organisée en partenariat avec Asp 16 et Rsp 16

+ d'info sur le film