sandrine martin - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
musée : pour préserver l’intégrité des œuvres, une température de 20° est requise au sein des espaces d’exposition, aussi prévoyez une petite laine pour passer une agréable visite dans nos murs !
accueil > la Cité > la maison des auteurs > résidents et anciens résidents > les anciens résidents > sandrine martin

sandrine martin

en résidence d’avril à septembre 2006

Sandrine Martin a vécu sept mois et demi de sa vie dans les années soixante-dix mais elle ne s’en souvient pas très bien. Elle fait ensuite du patin à roulettes, lit de manière compulsive romans et paquets de céréales, et élève des hamsters. Un matin, au lycée, elle parle avec Xavier Gélard au lieu d’écouter le cours de mathématiques. De cette discussion naît onze ans plus tard un livre noir et vert : Le Souterrain, aux éditions de l’An 2. Une autre de leurs discussions, le long des quais de la Seine à Paris, les amène à créer la revue littéraire Le Corps du texte. Celle-ci se présente sous la forme d’une affiche pliable et dépliable à la manière d’un plan, où textes et images se répondent. Après des études à l’École des arts décoratifs de Paris, Sandrine Martin travaille comme illustratrice pour la presse (Astrapi, Filotéo, D Lire...) et l’édition (Larousse, Le Baron Perché...). En janvier 2008, elle publie aux éditions Actes Sud - l’An 2 L’Oeil lumineux et autres histoires, une bande dessinée réalisée en partie à La Maison des Auteurs.

bibliographie/parutions

albums

- L’Oeil lumineux et autres histoires, éd. Actes Sud - l’An 2, 2008.
- Un loup poli, avec Nicolas Gallet de Saint-Aurin, in Les bonnes Manières, éd. Actes Sud/l’An 2, 2008.
- Le Souterrain, avec Xavier Gélard, éd. de l’An 2, 2005.

illustration

- Le Journal de Versailles, texte de Dimitri Casali, éd. Milan, 2009.
- Grains et chagrin suivi de Bijoux, cailloux et chapomou, texte de Jean-Loup Craipeau, éd. Hatier, 2009.
- Qu’est-ce que tu vois ?, texte de Marie-José Mondzain, éd. Gallimard, 2008.
- Le Mystère du TGV 7777, texte de Jacqueline Remy, Gallimard, 2008.
- Tric, Trac, Troc, souris de choc, suivi de À la cave, on en bave !,
texte de Jean-Loup Craipeau, éd. Hatier, 2008.
- Un Ami bleu, texte de Nils C. Ahl, Le Baron Perché, 2007.
- Le Fil invisible, texte de Julia Billet, Le Baron Perché, 2007.
- Clarinette solo, texte de Claire Babin, Le Baron Perché, 2007.
-  La leçon de francisse, texte d’Azouz Begag, éd. Gallimard, 2007.
- La Gifle, texte de François David, éd. Le Baron Perché, 2007.
- Petite Fugue, texte de Céline Pouillon, éd. Le Baron Perché, 2006.
- Les Amis de Zen, texte de Claude Helft, éd. Le Baron Perché, 2006.
- Le Coyote et la fée, texte de Gaëlle Obiegly, éd. Le Baron Perché, 2006.
- Monsieur Tristan, texte de Stéphanie Hoyos-Gomez, éd. Le Baron Perché, 2006.
- Mon p’tit vieux, texte de Jo Hoestland, éd. Le Baron Perché, 2006.
- Voleuse !, texte de Franck Prévot, éd. Le Baron Perché, 2006.
- Ma Soeur et moi, texte de Nathalie Leplongeon, éd. Un-état-d’esprit, 2004.

revues

- Karl-Marx Allee, bande dessinée, Lapin n°41, février 2010.
- Petites Niaiseuses, bande dessinée, Lapin n°40, novembre 2009.
- C’est ma chambre, bande dessinée, Lapin n° 39, août 2009.
- Poème-pizza, bande dessinée, Lapin n° 38, mai 2009.
- La Chambre de bonne, bande dessinée, Lapin n° 37, février 2009.
- Je t’attends sous ta chemise vide, Dopututto, n°13, septembre 2008.
- Le corps du texte, conception graphique, n°0 à 4, 2003/2006.
- Fanzine Martin, n°1 à 4, 2003/2006, avec Cécile Rousset, Damien Laverdunt, Hélène Rajcak et Chimène Henriquez.

webographie

- www.sandrinemartin.com