avant-première : un chic type - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Acheter vos billets musée en ligne
FR | EN
pour la sécurité sanitaire de tous, nous vous informons que le port du masque est obligatoire dans nos espaces pour les personnes de plus de 11 ans.
accueil > votre visite > au programme > événements et rendez-vous > archives des rendez-vous de la Cité > archives 2011 des rendez-vous de la Cité > avant-première : un chic type

avant-première : un chic type

mercredi 26 janvier 2011 à 21h30

En prélude au Festival de la bande dessinée, la Cité propose un moment cinéma inédit avec l’avant-première d’un film qui sera l’une des révélations 2011 à n’en point douter : Un chic type. Séance organisée en partenariat avec Chrysalis films.

En Ganske Snill Mann
Norvège 2009, 1:47
de Hans Petter Moland avec Stellan Skarsgard, Bjorn Floberg, Gard B. Eidsvold…
Flèche de cristal (Grand prix) festival du film européen Les Arcs 2010

L’histoire Ulrik est un chic type. Certes, il a tué et abîmé quelques personnes, mais cela fait partie du métier quand on est un malfrat. Tout comme d’aller en prison, d’ailleurs. Ulrik est vraiment un chic type. Il n’a pas d’envie particulière et n’exige rien. D’ailleurs, il ne réfléchit pas trop à ce qu’il fait non plus. Le gîte et le couvert sont son seul salaire en échange des services qu’il rend qu’il s’agisse de donner de l’affection ou de liquider un ennemi. Ulrik est un chic type, mais jusqu’à quel point ?...

S’il n’y avait qu’un mot pour définir Un Chic type, ce serait poétique. Pourtant, d’une certaine manière, le ton de ce film est réaliste. Pas de paillettes, de monde féérique ou de sublimes paysages. Il se situe d’ailleurs dans un milieu difficile, puisque le protagoniste principal vient de sortir de prison et doit encore se venger. Seuls décors donc : la ville, une chambre pratiquement insalubre ou encore un garage. La poésie est pourtant belle et bien ici. Ici, dans le regard du réalisateur porté sur ces personnages…
L’humour tient aussi au décalage, comme l’expose précisément le synopsis du film, entre un meurtrier et l’homme ainsi présenté. Il cède, se montre calme, pratiquement passif, et pourtant il a tué et tuera encore. Un chic type toujours. Un titre décalé pour un film qui l’est peut-être tout autant. L’humour n’est pas seulement présent dans ces situations. Il faut apprécier chaque détail : un geste discret, une partie du décor et une particularité des tenues vestimentaires sont autant de détails qui déclenchent ce rire spontané, parfois moqueur. Des sentiments se mêlent ainsi dans notre fort intérieur : le rire et la joie à la culpabilité…
Un Chic type est une série de portraits. De sobres peintures de perdants ou d’exclus qui se révèlent attachants par leur maladresse et leur honnêteté.
Un chic film.

mercredi 26 janvier 2011 à 21h30
cinéma de la Cité
tarif unique 3,50 €

Séance organisée en partenariat avec Chrysalis films.