rencontres de l’auditorium : le monde diplomatique en bande dessinée - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Acheter vos billets musée en ligne
FR | EN
accueil > votre visite > au programme > événements et rendez-vous > archives des rendez-vous de la Cité > archives 2011 des rendez-vous de la Cité > rencontres de l’auditorium : le monde diplomatique en bande dessinée

rencontres de l’auditorium :
le monde diplomatique en bande dessinée

samedi 29 janvier 2011 à 10h30

Curieux de développer dans d’autres langages ses thèmes de prédilection, Le Monde diplomatique a conçu un hors-série au sommaire éclectique, dans lequel on retrouve des dessinateurs confirmés et émergents, parfois associés à des signatures du mensuel. Présentation de ce recueil exceptionnel, à l’occasion du lancement de la formule exclusivement BD du Monde diplomatique.

Le Monde diplomatique en bande dessinée est un ouvrage d’une centaine de pages, de sujets politique et social, qui a demandé plus d’un an de travail. Ce n’est pas un énième hors série en ou sur la bande dessinée, mais un projet riche rempli d’auteurs d’horizons divers et composé exclusivement de créations originales.
Cette rencontre, animée par Henri Landré, réunira Morvandiau (auteur de bande dessinée, membre du comité éditorial du hors série), Juhyun Choi et Grégory Jarry (auteurs de bande dessinée, contributeurs au premier numéro), Guillaume Barou et Philippe Rivière (journalistes au Monde diplomatique et membres du comité éditorial du hors série).

samedi 29 janvier 2011 de 10h30 à 12h00
auditorium du musée de la bande dessinée
quai de la Charente

acheter le hors-série Le Monde diplomatique en bande dessinée

le monde diplomatique en bande dessinée

Les auteurs, pour aborder l’actualité internationale, ont choisi un thème qui leur tenait à cœur et l’ont traité en collaboration avec les rédacteurs habituels du journal et l’équipe éditoriale. Au sommaire :

- Juhyun Choi (Corée du Sud), jeune dessinatrice sud-coréenne installée en France, suit à distance l’histoire récente de son pays dans Le long hiver de la Corée.
- Fabrice Neaud (France) dans La rédaction de cinquième du petit Christian, démonte sans indulgence les arguments homophobes du député Christian Vanneste.
- Elettra Stamboulis et Gianluca Costantini (Italie) dans L’histoire de Cheikh Mansour… reviennent sur le parcours de ce leader tchéchène du XVIIIe siècle.
- Jochen Gerner (France) dans Fermer la Bourse, traduit sous forme d’un parcours en pictogrammes un article de Frédéric Lordon sur la Bourse.
- Joanna Hellgren (Suède) dans A bord de la flottille pour Gaza, traite l’assaut israélien contre le Mavi-Marmara, en mai 2010, raconté par des membres de l’ONG Free Gaza.
- Maximilien Le Roy (France) avec Michel Warschawski, dans Marek Edelman, l’insurgé, tracent le portrait de ce médecin juif, figure de l’insurrection du ghetto de Varsovie en 1943.
- Grégory Jarry (France) et le journaliste François Ruffin s’intéressent au parcours d’ex-licenciés du groupe LVMH dans Les derniers jours de Bernard Arnault.
- Lisa Mandel (France) dans Les réfugiés d’Osiris, se captive pour l’association marseillaise Osiris qui soutient les migrants victimes de tortures ou témoins de violence.
- Victor Gurrey (France) avec Philippe Rekacewicz imaginent une nation aux frontières bien gardées dans Bienvenue à IATA.
- Joe Dog (Afrique du Sud) évoque, dans Portrait-robot, l’agression d’une femme blanche par un jeune noir à Cape Town.
- Mazen Kerbaj (Liban) règle ses comptes avec sa ville natale, Beyrouth, dans Lettre à la mère.
- Madmeg (France), guidée par le chercheur Sergueï A. Zimov, enquête sur le retour des mammouths en Sibérie dans Le retour du mammouth laineux.
- Morvandiau (France), dans En français dans le texte, met en rapport les termes employés par les politiques français sur l’immigration avec des images coloniales.
- David Vandermeulen (Belgique), professeur de sémiotique comparée à l’université de Pasadena, expose dans l’éditorial les tenants et aboutissants du média bande dessinée.