ciné mardi : la fiction à la télévision - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > votre visite > à voir, à faire > événements et rendez-vous > archives des rendez-vous de la Cité > archives 2010 des rendez-vous de la Cité > ciné mardi : la fiction à la télévision

ciné mardi : la fiction à la télévision

mardi 14 décembre 2010 à partir de 18h

On parle de téléfilm à la télévision. Parle-t-on de cinéfilm au cinéma ?
quelles sont les différences entre un film de télévision et un film de cinéma ? sont quelques unes des questions abordées lors de la table-ronde qui précède Les Amants naufragés , de Jean-Christophe Delpias. Une soirée organisée en partenariat avec Pôle image Magelis, le Pôle d’éducation à l’image de la région Poitou-Charentes, le Centre départemental de documentation pédagogique et l’Inspection académique de la Charente dans le cadre de l’opération Imag’Ecoles.

18:00 table ronde animée par Jean-Claude Rullier -Pôle d’éducation à l’image), avec :
Christian Bosséno, créateur de la Saison, ouvrage annuel qui passe en revue la production télévisuelle française de fiction et de documentaire, membre du Syndicat Français de la Critique de Cinéma et des films de Télévision
François Luciani, réalisateur de L’Algérie des Chimères et L’Adieu, films références pour l’histoire de l’Algérie, ou encore Le Procès de Bobigny et Les Camarades, membre du Groupe 25 Images, collectif de réalisateurs de films de télévision)
Isabelle Huige, chargée des programmes de coproductions à l’unité fiction d’Arte France
Quentin Raspail, producteur, cofondateur de l’Union Syndicale de la Production Audiovisuelle, fondateur d’un cercle de réflexion sur la télévision Le Club Fiction, Président fondateur du Festival de la Fiction TV de La Rochelle.

20:00 collation

20:30 projection
Les Amants naufragés
France 2010, 1h30
de Jean-Christophe Delpias
avec Robinson Stévenin, Jennifer Decker, Simon Abkarian…
résumé Mathilde est belle, même très belle. Stan, son mari est très amoureux mais chez lui la passion vire très vite au mélodrame au point que parfois la réalité rejoint la fiction. En effet, Stan vient d’achever l’écriture d’un roman « les naufragés » dont il a envoyé le manuscrit non signé au jury d’un concours littéraire très couru. Comme son héros, Stan est jaloux à en crever et, persuadé de l’infidélité de sa femme, il la fait suivre par un ami. Preuve à l’appui, celui-ci lui annonce que Mathilde passe tous ses lundis non pas chez ses parents mais dans une luxueuse villa occupée par un homme jeune et beau, Lucas Méryl, un mondain, star montante de la haute couture, avec lequel Mathilde travaille comme top modèle. Fou de rage, il se procure un pistolet et se rend sur place, décidé à surprendre les amants. Malgré la présence de témoins gênants, il abat Lucas Méryl, sans hésitation et rentre chez lui, certain de son arrestation imminente. Et si Stan s’était trompé ?

Ce téléfilm a reçu le Label de la Région Poitou-Charentes remis par les animateurs culturels des lycées de Poitou-Charentes lors du Festival 2010 de la Fiction TV de La Rochelle.

entrée libre dans la limite des places disponibles