les cahiers ukrainiens, mémoires du temps de l’urss - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Acheter vos billets musée en ligne
FR | EN
pour la sécurité sanitaire de tous, nous vous informons que le port du masque est obligatoire dans nos espaces pour les personnes de plus de 11 ans.
accueil > nos ressources > sélections de la Cité > archives des sélections de la Cité > archives 2010 des sélections de la cité > les cahiers ukrainiens, mémoires du temps de l’urss

les cahiers ukrainiens,
mémoires du temps de l’urss

d’Igort (Futuropolis)

Igort, auteur de 5 est le numéro parfait et de Fats Waller chez Casterman, ou encore de l’excellent Baobab aux éditions Coconino press / Vertige Graphic publie un récit-témoignage poignant autour de l’Holodomor de 1932, après un voyage en Ukraine, Russie et Sibérie qui aura duré presque deux ans.

L’extermination par la faim, l’Holodomor, fut une tragédie qui fit entre 7 et 10 millions de mort en 1932 en Ukraine. Un génocide qui fut perpétré par Staline visant à exterminer par la faim le peuple ukrainien, pour punir les autonomistes (les Koulaks), ceux qui n’adhéraient pas volontiers à la « collectivisation » et pour contrer les poussées autonomistes.
Igort a choisi de voyager dans l’ex-URSS pour découvrir et étudier la vie pendant et après le communisme. Son voyage va l’amener à enregistrer les témoignages de survivants de cette période et la vie qui fut la leur après la chute du communisme. Il décrit ainsi les horribles conditions de survie, les exactions ou le cannibalisme avec l’appui de textes issus des rapports de la police secrète rendus récemment public.
La force de ce témoignage dessiné réside dans la variété des styles graphiques et des compositions des planches employée. La narration quant à elle, épouse parfaitement les différents récits.

- acheter le livre d’Igort, Les Cahiers ukrainiens, Futuropolis, 176p./22€.