superman : red son - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Acheter vos billets musée en ligne
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
le pass sanitaire est obligatoire à partir de 12 ans pour l’accès au musée, à la bibliothèque et au cinéma. port du masque obligatoire à partir de 6 ans.
accueil > nos ressources > sélections de la Cité > archives des sélections de la Cité > archives 2010 des sélections de la cité > superman : red son

superman : red son

de Mark Millar, Dave Johnson et Kilian Plunkett (Panini)

Et si...et si Kal EL en ce jour fatidique où Krypton, sa planète natale, disparut, avait été envoyé par son père, alors qu’il n’était encore qu’un bébé, non pas à Smalville dans le Kansas mais dans un kolkhoze au cœur de l’URSS de Joseph Staline...

Voici résumé le postulat de départ de cette mini-série imaginée par le scénariste écossais Mark Millar à qui l’on doit aussi Civil Wars, Kick-Ass ou Ultimates et dessinée par Dave Johnson et Kilian Plunkett. Superman : red son est un des titres de la collection Elseworlds de l’éditeur DC Comics dont les récit placent les héros de l’univers DC dans un contexte différent, dans un autre monde, parallèle à l’univers classique de DC Comics dont Superman est la série fondatrice.
Transposant toutes les moments clés du mythe de Superman, l’auteur imagine ce que l’enfant aux super pouvoirs recueilli et élevé par des parents adoptifs imprégnés de la pensée et du mode de vie soviétiques serait devenu.
Dans cette uchronie, le jeune héros s’impose rapidement comme le champion du monde communiste. A la fois arme secrète capable de mettre un terme à la Guerre froide qui oppose le régime soviétique à l’impérialisme américain, et l’emblème du communisme triomphant. Notre Superman rouge en adopte d’ailleurs tous les signes extérieurs : son costume pétrole, sa cape rouge, son emblème pectoral représentant la faucille et le marteau. Invulnérable, d’une intelligence supérieure, Superman, prenant les commandes de l’URSS après le décès de Staline, signera l’avènement du communisme planétaire, éradiquant tous les conflits et imposant partout, au besoin par la force, son rêve d’un monde apaisé, débarrassé des maladies et de la misère. Partout ? Presque partout. Résistant à la propagation de ce qu’ils considèrent comme la plus grande menace pour leur mode d’existence, les États-Unis, en totale décadence, demeurent le dernier pays non communiste. La survie de son modèle idéologique est placée entre les mains du plus brillant scientifique que le continent nord américain a jamais porté, Lex Luthor qui durant des années imaginera, en vain, stratagèmes et super-méchants pour éliminer son super ennemi. Inversion des valeurs, charge contre la société américaine, la bande dessinée de Mark Millar, parue en 2005 et à nouveau disponible dans cette réédition d’un des plus gros succès DC de ces dernières années, agrémentée de nombreux bonus -dont des croquis de Dave Johnson, Kilian Plunkett et Alex Ross-, propose une vision alternative de Superman d’une grande justesse et écrite d’une main de maître. (JphM)

Achetez le livre de Mark Millar, Dave Johnson et Kilian Plunkett : Superman : red son Panini, 22.00 €