financement et réseaux d’affiliation - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > la Cité > le cinéma de la Cité > financement et réseaux d’affiliation

financement et réseaux d’affiliation

le financement...

La Cité internationale est un établissement public de coopération culturelle financé par le Conseil départemental de la Charente, le ministère de la Culture et de la Communication, la Ville d’Angoulême et le Conseil régional de Poitou-Charentes.

Pour son activité de cinéma d’art et d’essai, elle reçoit en outre des aides de la Communauté d’agglomération du Grand Angoulême et du Centre national de la cinématographie (CNC). Le FEDER (Union européenne) a massivement contribué aux programmes d’investissements pour la rénovation des salles de cinéma.

...et les réseaux d’affiliation

Les salles Nemo et Laloux sont affiliées aux réseaux AFCAE, GNCR, ACOR, ADRC, Ciné Passion 16 et, depuis le 1er janvier 2009 à Europa Cinémas. Elles sont également membres de l’AFCA.

l’association française des cinémas d’art et d’essai
L’AFCAE a pour vocation de rassembler dans sa diversité l’ensemble du Mouvement Art et Essai. Elle est un lieu de réflexion, de discussion, et d’action. Son rôle est notamment de créer et d’améliorer des outils incitatifs pour aider chacun de ses adhérents à mieux défendre ce rapport au cinéma, chacun avec ses spécificités et dans les conditions qui sont les siennes. L’esprit d’indépendance qui caractérise l’Art et l’Essai depuis sa création n’a de sens que s’il encourage la création, développe la connaissance, stimule le désir, apporte le plaisir, réconciliant distraction et art, succès populaire et aventure minoritaire.

le groupement national des cinémas de recherche
Le GNCR amplifie l’exposition des films soutenus, et favorise leur rencontre avec les publics, offre de bonnes conditions d’exposition aux œuvres cinématographiques peu diffusées, contribue à l’émergence de nouveaux auteurs et les accompagne sur le long terme. Le Groupement soutient des films indépendants qui correspondent à sa ligne éditoriale : des films singuliers et novateurs, de nouveaux auteurs, des films aux formats différents, des documentaires, des essais cinématographiques, des courts et moyens-métrages.

l’association des cinémas de l’ouest pour la recherche
Créée en 1982, l’ACOR est une association inter-régionale implantée dans six régions de l’ouest de la France : Bretagne, Centre, Haute et Basse-Normandie, Pays de Loire et Poitou-Charentes. Elle regroupe une trentaine de cinémas (pour la plupart labellisés Recherche) et d’associations. L’ACOR a pour principal objectif la mise en œuvre de pratiques communes de programmation, d’animation et de promotion des films, destinées à favoriser la découverte de nouveaux spectateurs et la rencontre des publics avec des œuvres cinématographiques et audiovisuelles variées et de qualité.

l’agence pour le développement régional du cinéma
Les pouvoirs publics confient à l’ADRC plusieurs missions : aider au maintien d’un réseau de salles diversifié sur l’ensemble du territoire en agissant notamment pour leur meilleur accès à une pluralité de films ; favoriser la diffusion de films au profit des petites villes, des villes moyennes et des villes situées en périphérie des grandes villes, et au profit des zones insuffisamment desservies par les diffuseurs ; procéder à toute étude, conseil, information et assistance architecturale aux projets de salles sollicités par ses membres ou par tout organisme s’impliquant dans une politique d’amélioration de la desserte du territoire ; soutenir enfin la diffusion des films du répertoire et des films destinés au jeune public.

ciné-passion 16
Neuf des onze cinémas charentais, dont deux multiplexes et sept classés Art et Essai, adhèrent à l’association Ciné-Passion 16. Ces salles ont su fidéliser leurs publics grâce à des programmations dynamiques, relayées par des festivals thématiques et des animations ponctuelles. En raison de leur rayonnement – en milieu rural pour huit d’entre elles – ces salles contribuent à étoffer l’offre culturelle et participent à la décentralisation culturelle. Un partenariat a été établi entre l’État, le Département et l’association pour soutenir l’activité cinématographique en Charente. Ce soutien bénéficie à l’exploitation des salles, à l’animation du réseau Art et essai et à la formation du jeune public.

europa cinémas
Créé en 1992 dans le cadre du programme Media de l’Union européenne, avec le soutien du Centre national de la Cinématographie, Europa Cinémas est le premier réseau international de salles de cinéma à programmation majoritairement européenne. Présent dans 68 pays, 673 villes dont 538 européennes (32 pays), ce réseau soutient 1 170 cinémas totalisant 3 197 écrans (chiffres 2013), dont les salles Nemo et Laloux, qui ont obtenu ce prestigieux label depuis le 1er janvier 2009. Les objectifs d’Europa Cinémas sont d’accroître la programmation en salles des films européens, développer les initiatives européennes en direction du jeune public, favoriser la diversité de l’offre en titres européens, développer un réseau de salles permettant des actions communes à l’échelle nationale et européenne, accompagner enfin la transition vers la projection numérique dans les salles.
Grâce à Eurimages et au Ministère français des Affaires étrangères, l’action d’Europa Cinemas s’étend aux pays d’Europe orientale, aux Balkans, à la Russie et à la Turquie.
Au-delà, Europa Cinemas Mundus soutient l’exploitation et la distribution de films européens en Asie, en Amérique latine, en Afrique, en Océanie et en Méditerranée dans le cadre de MEDIA Mundus.
C’est sa programmation ambitieuse et exigeante, faisant la part belle aux productions de tous les pays d’un continent riche en cinématographies de qualité, qui vaut au cinéma de la Cité cette qualification.

l’association française du cinéma d’animation
L’AFCA œuvre depuis 1971 à promouvoir et à diffuser le film d’animation auprès du public le plus large, en France et à l’étranger. À cette fin, elle organise des projections régulières de films d’animation à Paris (« l’Animathèque »), le Festival national du film d’animation (Biennale) à Auch et elle coordonne la Fête du cinéma d’animation, 15 jours de manifestations se déroulant chaque année, fin octobre, partout en France.
De plus, elle publie une Lettre d’information et ponctuellement des ouvrages spécialisés, organise des rencontres professionnelles, abrite un centre de ressources consacré au film d’animation. Elle représente également l’Association internationale du film d’animation (ASIFA) en France, par le biais du groupe « Afca-Asifa France ».