chris ware, la bande dessinée réinventée - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Acheter vos billets musée en ligne
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
le pass sanitaire est obligatoire à partir de 12 ans pour l’accès au musée, à la bibliothèque et au cinéma
accueil > nos ressources > sélections de la Cité > archives des sélections de la Cité > archives 2010 des sélections de la cité > chris ware, la bande dessinée réinventée

chris ware, la bande dessinée réinventée

de Jacques Samson et Benoît Peeters (Les impressions nouvelles)

Ils sont nombreux à le dire : l’œuvre de Chris Ware marque incontestablement un tournant dans l’histoire récente de la bande dessinée. En l’espace d’une décennie, la créativité plastique hors normes de l’auteur américain l’a propulsé dans le cercle des artistes internationaux qui ont façonné l’histoire du 9e art, de Töpffer à Spiegelmann. Curieusement il existe encore peu d’études sur l’univers si propre à cet artiste reconnu. Cette monographie est la première de langue française à se pencher sur le travail de l’auteur de Jimmy Corrigan.

Réinventer la bande dessinée ? Dans son ouvrage précisément intitulé Reinventing comics -réinventer la bande dessinée- l’américain Scott McCloud envisageait les sources d’une modernité de la bande dessinée : la bande dessinée comme littérature, la bande dessinée comme art, l’édition sans éditeur, la représentation des minorités, la diversité des genres ou la bande dessinée numérique figuraient parmi les pistes explorées par le critique. Bien qu’invitant à une lecture renouvelée de la bande dessinée - que l’on pourrait rapprocher de certains dispositifs en œuvre dans certaines bandes dessinées numériques - l’art de Chris Ware se situe plutôt dans la réinvention littéraire de la bande dessinée, continuant les œuvres d’Herriman, d’Art Spiegelmann. Particulièrement, comme le soulignent justement Benoît Peeters et Jacques Samson, les deux auteurs de cette monographie, dans leur avant-propos : " la modernité de Ware ne se situe jamais là où on l’attendrait le plus. Sans trop faire de vagues, ses bandes dessinées ouvrent à la bande dessinée l’expression romanesque d’un temps infinitésimal, plus intérieur qu’intime."

Abondamment illustré par des planches et illustrations dont certaines inédites, couvrant toutes les facettes du travail de l’artiste depuis la série Acme novelty Library jusqu’au magistral Jimmy Corrigan the smartest kid on earth, Chris Ware, la bande dessinée réinventée propose : la version intégrale d’un long entretien accordé en juillet 2003 pour le documentaire intitulé Chris Ware, un art de la mémoire (INA-Arte, 2004). La bande dessinée selon Chris Ware (une série de témoignages et de réflexions théoriques de l’auteur qui revient sur son propre travail), une série d’analyses de son univers et de son style graphique, des analyses sur la place de Ware dans l’histoire de la bande dessinée, une bio-bibliographie complète par Jacques Samson. (JphM)

- Achetez le livre de Jacques Samson et Benoît Peeters, Chris Ware, la bande dessinée réinventée, Les Impressions nouvelles, 157, 22€