les enfants de l’envie - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Acheter vos billets musée en ligne
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
le pass sanitaire est obligatoire à partir de 12 ans pour l’accès au musée, à la bibliothèque et au cinéma. port du masque obligatoire à partir de 6 ans.
accueil > nos ressources > sélections de la Cité > archives des sélections de la Cité > archives 2010 des sélections de la cité > les enfants de l’envie

les enfants de l’envie

de Gabrielle Piquet (Casterman)

Ce sont les enfants de l’envie à qui l’on dit qu’ils comprendront plus tard..., les fruits d’un amour fugitif entre une française et un soldat américain au sortir de la Seconde Guerre mondiale. Basile, qui a vécu une enfance silencieuse avec sa mère pianiste, n’a pas connu son père et cela l’obsède. Cette chronique dessine en finesse le cheminement et les interrogations d’un enfant puis d’un adulte sur ses origines.

Pour ceux qui douteraient que les Américains aient marqué la génération de la guerre et de l’après guerre jusque dans les années 60, il suffira de lire cette bande dessinée signée de la jeune auteur Gabrielle Piquet. L’histoire se situe à Laon et démarre en 1999 : Basile se souvient de son enfance inquiète, fantasmant un père inconnu et auréolé de gloire et de mystère, prénommé Henry. Se mèle la voix de la grand-mère de Basile, langue mieux pendue que celle de sa mère, alimentant la rêverie obsessionnelle du petit garçon.
Basile a grandi, il a fait les Beaux Arts, et travaille à la Mairie de Laon, laquelle souhaite organiser une journée des vétérans à laquelle les Américains seront conviés...
Le délicat dessin en noir et blanc de Gabrielle Piquet entrelace parfaitement dans un récit fluide les fils des vies qui se déroulent, se croisent, se mèlent et se séparent.

- acheter le livre Les Enfants de l’envie de Gabrielle Piquet, Casterman, 14 €