l’empoisonneuse - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Acheter vos billets musée en ligne
FR | EN
pour la sécurité sanitaire de tous, nous vous informons que le port du masque est obligatoire dans nos espaces pour les personnes de plus de 11 ans.
accueil > nos ressources > sélections de la Cité > archives des sélections de la Cité > archives 2010 des sélections de la cité > l’empoisonneuse

l’empoisonneuse

de Peer Meter et Barbara Yelin (Actes Sud-l’An2)

1831, une jeune écrivain débarque à Brême après un voyage éprouvant. L’ambiance de la ville est tendue, en effet elle se prépare à assister à une exécution capitale celle de Gesche Gottfried, dite « l’Ange de Brême » accusée d’avoir empoisonnée sa famille et ses amis. Venue pour rédiger un guide touristique, la jeune femme va être malgré elle, happée par cette histoire.
Basé sur une histoire vraie, ce roman graphique au trait vif et noir, contient de nombreuses références aux grands auteurs allemands. Il retrace l’histoire d’une empoisonneuse aussi connue en Allemagne que Landru en France et dépeint la société de l’époque, au début de l’industrialisation, fondamentalement machiste, qui a du mal à se remettre en question et à assumer ses propres erreurs.
Dessiné par Barbara Yelin, auteur allemande, à qui on doit aussi « Le Retard » et « Le Visiteur » (L’An2, 2006 et 2004), cet album intense est scénarisé par Peer Meter, écrivain proche du milieu théâtral et traduit en français par Paul Derouet. CF

Achetez le livre De Peer Meter et Barbara Yelin, traduit par Paul Derouet : L’empoisonneuse, Actes Sud-l’AN 2, 200 p. / 22€-> ]